NOUVELLES
17/12/2017 13:13 EST

France - 18e journée: Lyon pousse Marseille du podium, et revoilà Nice

Dans le choc dominical clôturant la 18e journée du Championnat de France, c'est Lyon qui a pris le meilleur sur Marseille (2-0) et la troisième marche du podium, alors que Nice a surgi à la 6e place.

. Lyon 3e, Marseille battu

Dans le trio d'égaux derrière le PSG, leader souverain et facile vainqueur samedi à Rennes (4-1), c'est donc l'OM qui a cédé du terrain en s'inclinant à Lyon. Marseille compte donc désormais trois longueurs de retard sur son bourreau du jour et Monaco (vainqueur 4-0 vendredi à Saint-Etienne).

L'OL s'est imposé sur un coup franc de Fekir qui a échappé des mains de Mandanda façon savonnette (6e), puis une tête rageuse de Mariano (51e), un succès bien payé dans un match équilibré, où le gardien rhodanien Lopes a brillé.

De quoi faire un bien fou aux Lyonnais, qui restaient sur trois défaites sur leurs cinq dernières rencontres toutes compétitions confondues. Et notamment à Joël Bats, qui vivait son dernier match en tant qu'entraîneur des gardiens de l'OL au bout de 17 ans.

De quoi porter un coup d'arrêt à la dynamique des Marseillais, défaits après douze matches de suite sans défaite en championnat, où ils ne réussissent pas à marquer dans un match pour la première fois de la saison.

Partie remise mercredi pour la dernière journée avant la trêve ? Il y aura au programme Monaco-Rennes, Toulouse-Lyon et Marseille-Troyes.

. Nice 6e, Bordeaux englué

Une quatrième victoire d'affilée, et revoilà donc Nice aux avant-postes, à une belle 6e place. Qui l'eût cru juste avant cette série, quand Lyon était venu l'humilier 5-0 et l'enfoncer à la 18e place ?

Dimanche après-midi, un nouveau but de Balotelli a suffi (36e). L'avant-centre italien en est à 10 buts en championnat cette saison, mais sera suspendu pour le dernier match de l'année mercredi à Lille.

Bordeaux n'en finit pas de se liquéfier, avec une série noire qui s'étire avec 1 seule défaite sur ses 11 derniers matches de championnat.

. Nantes 5e, Ranieri exclu

Nantes passera les fêtes à la 5e place, à l'issue d'une première phase rondement menée, mais +à l'italienne+, marquée par neuf victoires toutes conclues par un but d'écart, et jamais plus de deux inscrits par match.

Contre Angers (1-0), toujours coincé dans la zone rouge au 19e rang, Sala a transformé le penalty décisif à la 24e minute, et les Canaris ont su faire le dos rond dans la dernière demi-heure en jouant à dix contre onze, après l'exclusion de Bammou (65e).

Leur entraîneur aussi a été exclu, lorsqu'il a pris la tête du quatrième arbitre à pleines mains en début de seconde période.

Le technicien italien a fait amende honorable: "La sanction était juste parce que j'ai touché le 4e arbitre pour montrer la faute que j'ai vu. Je suis désolé, je m'excuse".

ybl/chc