Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La mosquée n’a pas fait pression pour retirer les femmes d’un chantier

Plus de détails à venir.

La mosquée Ahl-Ill Bait n'aurait fait aucune pression pour que les entreprises qui œuvraient sur un chantier à proximité retirent les femmes le vendredi, conclut la Commission de la construction du Québec (CCQ).

Un certain flou persiste toutefois à savoir d'où est venue cette demande.

«Il semble que les mesures décriées découlent d'un mélange de problèmes de gestion sur le terrain et de communications entre les intervenants dans la chaîne de sous-traitance

Rappelons que deux manifestations sont prévues vendredi devant la mosquée Ahl-Ill Bait. L'une réunira des travailleurs, alors que l'autre sera marquée par la présence des groupes de d'extrême droite La Meute et Storm Alliance.

Les travailleurs ont refusé de manifester en même temps que ces deux groupes à cause des risques de débordements.

Plus de détails à venir.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.