NOUVELLES
12/12/2017 13:48 EST | Actualisé 12/12/2017 13:49 EST

Remplacement des CF-18: Ottawa commande 88 nouveaux avions de chasse

Le fédéral exige maintenant que les soumissionnaires démontrent un impact positif de leur entreprise sur l'économie canadienne.

Ottawa veut remplacer ses CF-18.
Getty Images
Ottawa veut remplacer ses CF-18.

Le gouvernement Trudeau ajoute une nouvelle exigence dans la façon dont il mène ses appels d'offres pour les grands contrats d'approvisionnement militaire: il tiendra compte de l'impact général de l'entreprise gagnante sur l'économie canadienne.

Le gouvernement fédéral a aussi annoncé mardi qu'il lançait un appel d'offres en bonne et due forme pour remplacer les CF-18 vieillissants par 88 nouveaux avions de chasse, une décision qui survient en plein différend commercial entre Bombardier et le géant américain Boeing.

Le constructeur américain était jusqu'ici impatient de proposer ses avions Super Hornet à l'armée canadienne, un contrat qui pourrait s'élever à 19 milliards $. Boeing affirmait être en mesure de livrer ses avions en 2025.

Mais le changement annoncé mardi par Ottawa pourrait avoir un impact sur Boeing si le conflit commercial avec Bombardier se poursuit et si le gouvernement canadien détermine que ce différend pourrait effectivement nuire aux intérêts économiques du pays.

Par ailleurs, les libéraux de Justin Trudeau ont officiellement renoncé à acquérir 18 chasseurs Super Hornet pour maintenir temporairement les capacités militaires de l'armée de l'air; le gouvernement prévoit plutôt acheter 18 avions de combat d'occasion en Australie.

Des responsables ont déclaré aux journalistes à Ottawa, mardi, que les détails de cet achat étaient encore peaufinés, mais que les avions australiens d'occasion coûteraient bien moins cher que les Super Hornet et pourraient être déployés deux ans plus tôt.