NOUVELLES
12/12/2017 12:21 EST | Actualisé 12/12/2017 12:21 EST

Explosion à New York: le suspect n'était pas connu de la police

L'État de New York a déposé des accusations de terrorisme contre lui mardi.

L'homme soupçonné d'avoir fait exploser une bombe tuyau dans le métro de New York lundi matin n'était pas connu des forces de l'ordre, selon un représentant de la police new-yorkaise.

L'État de New York a déposé des accusations de terrorisme contre lui mardi. Des accusations fédérales ont aussi été logées. On ne sait pas quand le suspect comparaîtra devant la justice.

John Miller, le commissaire adjoint pour le contre-terrorisme et le renseignement, a déclaré sur les ondes du réseau CBS, mardi, qu'Akayed Ullah n'était pas sur les radars de la police ou du FBI avant l'attaque de lundi.

Il a expliqué qu'il est de plus en plus difficile de repérer de tels individus, qui se radicalisent en ligne sans communiquer avec un groupe plus important.

Les responsables affirment qu'Ullah a volontairement fait exploser sa bombe dans un long couloir souterrain entre la 7e et la 8e avenue, près de Times Square.

Seulement trois personnes ont subi des blessures mineures. Ullah a par contre subi des brûlures et des lacérations. L'ancien chauffeur de taxi aurait dit aux enquêteurs qu'il se vengeait contre l'agression militaire américaine envers Daech (le groupe armé État islamique), mais ses propos seraient particulièrement décousus.

Ullah aurait consulté la propagande de Daech en ligne, mais n'aurait aucun lien direct avec le groupe.

Le suspect est un immigrant bangladais arrivé aux États-Unis il y a six ans. La police du Bangladesh a interrogé sa femme et d'autres proches. Ullah se serait rendu au Bangladesh en septembre pour voir sa femme et son fils, mais il serait revenu aux États-Unis sans eux.

Les autorités bangladaises disent qu'Ullah n'avait pas de casier judiciaire et on ne lui connaissait aucune affiliation radicale.

À voir également:

Galerie photoExplosion à New York Voyez les images