NOUVELLES
11/12/2017 13:35 EST | Actualisé 11/12/2017 20:04 EST

Pornographie juvénile: l'accusé Jonathan Bettez brillait par son absence

L'homme de 37 ans serait hospitalisé depuis dimanche souffrant d'insuffisance rénale.

Male hand with wooden judge hammer on background
Getty Images/iStockphoto
Male hand with wooden judge hammer on background

C'est en l'absence du principal intéressé que l'enquête préliminaire de Jonathan Bettez, accusé de possession, de distribution et d'avoir accédé à de la pornographie juvénile, a débuté, lundi, au palais de justice de Trois-Rivières.

L'homme de 37 ans serait hospitalisé depuis dimanche souffrant d'insuffisance rénale. Sa sortie de l'hôpital est prévue pour mercredi.

Une absence remarquée, mais prévue. C'est que le vendredi 8 décembre, Bettez s'était adressé au juge lui demandant le droit d'être absent à son enquête préliminaire pour des raisons de santé.

Dans un premier temps, le juge Jacques Lacoursière avait proposé de reporter l'enquête préliminaire prévue pour cinq jours. Sauf que l'accusé a mentionné qu'il préférait que l'enquête préliminaire se tienne comme prévue renonçant ainsi à son droit d'être présent. Le magistrat a donc accepté la requête de l'accusé. Lui qui avait déjà été hospitalisé en novembre pour la même raison.

Notons qu'une enquête préliminaire vise à déterminer la force de la preuve déposée par la Couronne et à évaluer la crédibilité des témoins. Le juge décidera par la suite s'il y a matière à tenir un procès.

En cette première journée, quatre témoins, dont un spécialiste des cas d'exploitation sexuelle des enfants, se sont présentés à la barre, mais le contenu de leurs déclarations est frappé d'une ordonnance de non publication.

Au total, une douzaine de témoins devraient être entendus d'ici vendredi.

Jonathan Bettez fait face à 10 chefs d'accusation pour des événements à caractère de pornographie infantile qui se seraient produits entre 2009 et 2016. Celui qui a été arrêté le 29 août 2016 risque une peine d'emprisonnement de 14 ans.

L'avocat de la défense est Me Marc-Antoine Carette, alors que le procureur de la Couronne est Jean-Marc Poirier. Une dizaine de curieux assistent aux témoignages, dont la mère de l'accusé.

Par ailleurs, Bettez est connu pour être le principal suspect de la disparition suivie du meurtre de Cédrika Provencher, mais il n'a jamais été accusé en lien avec cette histoire qui a touché tout le Québec le soir du 31 juillet 2007, date où la fillette de 9 ans a été vue vivante pour la dernière fois.

Coincidence ou non, l'ouverture de l'enquête préliminaire de Jonathan Bettez s'est ouverte le 11 décembre, une journée qui restera gravée dans la mémoire des proches de Cédrika. En effet, car le 11 décembre 2015, trois chasseurs partis en forêt aux limites de Trois-Rivières et Saint-Maurice ont découvert les ossements de Cédrika Provencher mettant ainsi fin à aux espoirs de la famille de la retrouvée en vie.