NOUVELLES
09/12/2017 07:05 EST | Actualisé 09/12/2017 11:22 EST

Virtue et Moir se contentent de l'argent à la Finale du Grand Prix à Nagoya

NAGOYA, Japon — Les champions du monde Tessa Virtue et Scott Moir n'ont pu combler le déficit engendré lors du programme court en danse et ont dû se contenter de la médaille d'argent à la Finale du Grand Prix de patinage artistique, samedi.

Leurs éternels rivaux, les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, ont offert une performance sans faille et terminé en tête avec un total de 202,16 points. Virtue et Moir ont suivi au deuxième rang avec un score de 199,86, loin devant les Américains Maia Shibutani et Alex Shibutani (188,00).

«Nous avons commis quelques erreurs inhabituelles, qui ne se produisent que très rarement à l'entraînement, a déclaré Moir, d'Ilderton, en Ontario. Nous détestons perdre, mais si nous analysons le portrait d'ensemble, nous pouvons tout de même être fiers de notre performance.»

Les triples champions du monde se sont dits satisfaits de leur progression, à l'approche des Jeux olympiques de Pyeongchang.

«Nous suivons notre plan, a mentionné Virtue, de London, en Ontario. Nous avons connu une saison extrêmement satisfaisante et nous devrons simplement porter une attention particulière aux petits détails, et apporter quelques ajustements à nos programmes, afin d'être prêts pour février.»

Tout comme Virtue et Moir, Papadakis et Cizeron s'entraînent à Montréal, avec les mêmes entraîneurs, c'est-à-dire les Québécois Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon.

Du côté des couples, les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford ont grimpé sur la troisième marche du podium en vertu d'une récolte totale de 210,83 points.

L'épreuve a été remportée par les Allemands Aljona Savchenko et Bruno Massot, qui ont préservé leur avance acquise jeudi lors du programme court pour l'emporter avec 236,68 points. Les Chinois Wenjing Sui et Cong Han, qui sont champions du monde dans cette discipline, ont pris le deuxième rang avec 230,89 points.

«Nous avons fait un pas dans la bonne direction et poursuivons notre progression, a évoqué Radford. Nous voulons continuer dans cette direction en prévision des Championnats canadiens (en janvier), afin d'être au sommet de notre forme aux Jeux olympiques.»

Chez les dames, la représentante de l'unifolié Kaetlyn Osmond, qui était en tête après le programme court, a craqué sous la pression et s'est adjugé un disque de bronze.

Osmond a notamment chuté sur son triple salchow, en route vers un score cumulatif de 215,16 points.

«J'ai commis des erreurs stupides et elles ne se reproduiront plus, a commenté Osmond, de Marystown, à T.-N.-L.. Ceci étant dit, j'ai effectué de nombreux changements dans mon programme depuis ma dernière compétition, et les choses se sont bien déroulées.»

La Russe Alina Zagitova a offert une performance quasi irréprochable et s'est propulsée en tête du classement.

Au son de 'Don Quixote', l'adolescente de 15 ans a réussi ses sept sauts dans la deuxième portion de sa routine et signé une performance valant 223,30 points.

La compatriote de Zagitova, Maria Sotskova, qui était quatrième après le programme court jeudi, a aussi pu rebondir pour s'emparer de la deuxième position avec 216,28 points.

La double championne du monde en titre, la Russe Evgenia Medvedeva, n'a pas participé à la compétition à cause d'une fracture à un pied.

La Finale du Grand Prix de patinage artistique est la dernière compétition internationale d'envergure avant les Jeux olympiques de Pyeongchang du 9 au 25 février 2018.