NOUVELLES
09/12/2017 04:52 EST

Ski alpin Coupe du monde messieurs - Val d'Isère/géant: déclarations

Stefan Luitz (GER, 2e): (Sur six podiums en Coupe du monde, trois ont été obtenus à Val d'Isère). "Cette piste est tellement dure que je m'y sens bien. Les conditions étaient encoree plus difficiles en première manche, avec le manque de visibilité. C'est un début de saison positif: troisième pour le premier géant à Beaver Creek, deuxième aujourd'hui. Felix Neureuther est blessé, mais nous essayons de garder le cap dans notre équipe, avec aussi le retour de Fritz Dopfer. La 6e place d'Alexander Schmid est une bonne nouvelle. (Sur les excellents résultats des équipes d'Allemagne dames et messieurs) Je ne pense pas qu'il y ait des raisons spécifiques, car les groupes sont différents. Mais c'est bien que l'Allemagne revienne au premier plan en ski alpin, même le groupe de vitesse messieurs."

Marcel Hirscher (AUT, 3e): "Je me bats contre le temps pour récupérer le retard pris à l'entraînement et dans la mise au point du matériel après ma blessure (malléole gauche fracturée en août, ndr), qui m'a tenu éloigné des pistes pendant deux mois. Cela peut arriver de faire une faute comme sur la porte bleu où j'ai mis une main, mais en d'autres occasions j'aurais pu sortir. La seconde manche était ok, avec une bonne visibilité. Bien sûr, c'est une des pistes les plus difficiles. Alexis (Pinturault) n'est pas le principal challenger de la Coupe du monde, mais bien le grand favori pour le globe de cristal. Le challenger, c'est Henrik Kristoffersen. Je ne me compte pas parmi les prétendants, pas pour le moment du moins. Je suis dans une phase de recherche où je cogite pas mal. J'ai deux disciplines pour le moment, le géant et le slalom, à perfectionner, mais si j'en ai la possibilité je ferai aussi quelques courses de super-G cette saison".

asc/dhe