NOUVELLES
09/12/2017 11:15 EST | Actualisé 09/12/2017 11:22 EST

Les Blues marquent 4 buts sur 5 tirs et pulvérisent les Red Wings 6-1

DÉTROIT — Les Blues de St. Louis pourraient avoir subi une lourde perte, samedi après-midi, en dépit du fait qu'ils ont marqué quatre fois sur cinq tirs et l'ont facilement emporté 6-1 contre les Red Wings de Detroit.

Jaden Schwartz, Vladimir Sobotka, Scottie Upshall, Jay Bouwmeester, Brayden Schenn et Dmitrij Jaskin ont tous fait vibrer les cordages pour les Blues, qui ont signé une troisième victoire d'affilée.

Schwartz a cependant quitté la rencontre vers la fin du premier tiers en raison d'une blessure au bas du corps, après avoir bloqué un tir avec sa jambe gauche. Après la rencontre, l'entraîneur-chef des Blues Mike Yeo a indiqué que les tests d'imagerie par résonance magnétique s'étaient révélés négatifs et que l'état de santé de Schwartz sera réévalué à son retour à St. Louis.

Frans Nielsen a riposté pour les Red Wings, qui n'ont signé qu'une seule victoire à leurs huit derniers matchs.

Peu après qu'ils eurent écoulé une pénalité pour bâton élevé, les Blues ont ouvert la marque à 11:50 de la première période. Schwartz a accepté une passe d'Alexander Steen et décoché un tir à ras la glace que Jimmy Howard a repoussé de la jambière gauche. Schwartz a cependant récupéré son propre retour de lancer pour enfiler l'aiguille.

Les Blues ont doublé leur avance à 4:07 du deuxième engagement, à la suite d'un tir de Sobotka. Il s'agissait du premier lancer des Blues depuis le filet de Schwartz au premier vingt.   

Les visiteurs ont inscrit un troisième filet en autant de lancers lorsque Upshall s'est échappé vers Howard, qu'il a déjoué entre les jambières à 6:17 du deuxième tiers.

Le lancer de Bouwmeester a ensuite effleuré le bâton du défenseur Mike Green avant de battre Howard au-dessus du gant, à 16:26. Il s'agissait du quatrième filet des Blues en cinq tirs.

Petr Mrazek a ensuite remplacé Howard devant le but des Red Wings, au début de la troisième période.

Nielsen a mis un terme aux espoirs du gardien des Blues Jake Allen de réaliser le jeu blanc en trompant sa vigilance à 7:18 du troisième vingt.

Jaskin et Schenn ont complété la marque pour les Blues en déjouant Mrazek avant la fin de la partie.