NOUVELLES
09/12/2017 05:26 EST | Actualisé 09/12/2017 05:42 EST

Flury remporte le super-G de St-Moritz, Vonn est victime d'une blessure au dos

SAINT-MORITZ, Suisse — La Suissesse Jasmine Flury, dont le meilleur résultat jusqu'ici était une cinquième place en Coupe du monde de ski alpin, a donné le ton à un doublé devant ses partisans en remportant le super-G de Saint-Moritz samedi.

Flury, qui portait le dossard no 14, a profité des conditions favorables pour retrancher un dixième de seconde au chrono cumulatif de sa compatriote Michelle Gisin.

Tina Weirather, du Liechtenstein, fut la troisième skieuse la plus rapide, à 16 centièmes de seconde de Flury. Weirather avait remporté le super-G de Lake Louise dimanche dernier, tandis que Flury terminait septième.

Valérie Grenier, d'Ottawa, a fini 39e, et sa compatriote Mikaela Tommy a suivi deux rangs plus loin.

En dépit de ces résultats, c'est l'Américaine Lindsey Vonn qui a retenu l'attention samedi. Vonn a complété le super-G dans la douleur et a dû être traitée par les médecins de piste pour une blessure au dos.

La skieuse étoile a franchi le fil d'arrivée en se tordant de douleur, après avoir accusé près d'une seconde de retard sur la meneuse provisoire, et s'est effondrée dans la neige.

Vonn est demeurée au chalet afin de recevoir des traitements, et une heure plus tard elle s'est dirigée difficilement vers une voiture pour quitter le complexe alpin de Saint-Moritz.

Quelques plus plus tôt, son père, Alan Kildow, a mentionné à l'Associated Press que sa fille était «O.K.».

Avant de s'engouffrer dans la voiture, Vonn s'est arrêtée pour féliciter Flury. Le capuchon de sa veste de l'équipe américaine lui recouvrait le visage afin d'éviter que les caméras de télévision ne puissent suivre sa trace.