NOUVELLES
07/12/2017 12:59 EST

Le Congrès américain vote pour éviter une paralysie budgétaire

La Chambre des représentants des Etats-Unis a adopté jeudi une mesure de financement temporaire pour éviter une fermeture des administrations fédérales vendredi soir, en attendant un accord plus durable entre Donald Trump et le Congrès.

Les représentants ont adopté une extension de deux semaines, jusqu'au 22 décembre, par 235 voix contre 193, avec le soutien quasi-complet de la majorité républicaine et malgré l'opposition quasi-unanime des démocrates. Le Sénat devrait à son tour adopter sans suspense la mesure vendredi, à temps pour éviter tout "shutdown" vendredi à minuit.

Si ce vote résout la situation à court terme, elle ne permet que de donner du temps supplémentaire au président américain, à la majorité républicaine et à l'opposition démocrate pour négocier les grands paramètres du budget 2018.

Les chefs des groupes démocrates de la Chambre et du Sénat, Nancy Pelosi et Chuck Schumer, ont rencontré Donald Trump à la Maison Blanche jeudi, en compagnie de leurs homologues républicains, Paul Ryan et Mitch McConnell.

Les démocrates exigent une "parité" entre l'augmentation des crédits de la défense et ceux du reste du budget. Ils exigent aussi l'adoption, avant la fin de l'année, d'une loi de régularisation de centaines de milliers de clandestins arrivés avant l'âge de 16 ans sur le territoire américain, une mesure que Donald Trump lui-même a appelé de ses voeux, en échange de crédits pour renforcer la frontière mexicaine.

"Nous formons un groupe très sympathique et unifié", a déclaré Donald Trump en recevant les dirigeants parlementaires dans le Bureau ovale. "Nous espérons faire des progrès au nom du pays, et je pense que nous y parviendrons", a-t-il dit.

ico/kal