NOUVELLES
04/12/2017 03:51 EST | Actualisé 04/12/2017 04:01 EST

Yémen: l'ancien président Ali Abdullah Saleh a apparemment été tué

SANAA, Yémen — L'ancien président yéménite Ali Abdullah Saleh a apparemment été tué lors de combats dans la province de Marib, près de la frontière avec l'Arabie saoudite.

Des images mises en ligne par les rebelles houthis semblent montrer le corps du président Saleh. Sa dépouille a été identifiée par différents participants à la guerre civile au Yémen, y compris des adversaires des houthis et des membres du gouvernement yéménite reconnu par la communauté internationale.

Les rebelles disent que M. Saleh a été tué au moment où il tentait de fuir vers l'Arabie saoudite.

Les images montrent apparemment le corps de M. Saleh enveloppé dans une couverture multicolore. Une foule de houthis le soulève et le place à bord d'une camionnette. Les yeux de l'ancien président semblent ouverts. Il semble avoir été blessé derrière la tête et sa chemise est maculée de sang, sous un complet sombre.

M. Saleh a dirigé le pays pendant plus de 30 ans, avant d'être chassé du pouvoir lors du printemps arabe, en 2011. Il jouissait toujours d'une influence considérable en coulisses.

Ses forces s'étaient alliées aux rebelles en 2014, en dépit d'une longue histoire d'hostilités et d'affrontements entre les deux camps. L'alliance rebelle a volé en éclats la semaine dernière, donnant lieu à des combats féroces entre les rebelles et les hommes de M. Saleh.