NOUVELLES
04/12/2017 08:31 EST | Actualisé 04/12/2017 10:02 EST

Husky Energy hausse son budget de dépenses en immobilisations pour 2018

CALGARY — Husky Energy (TSX:HSE) a l'intention d'augmenter son budget de dépenses en immobilisations de 2018 pour le porter entre 2,9 milliards $ et 3,1 milliards $.

Ce montant comprend jusqu'à 1,1 milliard $ réservés aux projets de croissance et jusqu'à 2 milliards $ en réinvestissements de maintien et en dépenses d'entreprise.

Le budget de 2018 est inférieur à la moyenne annuelle de 3,3 milliards $ anticipée dans le plan quinquennal de l'entreprise, mais supérieur aux dépenses de 2017, qui sont estimées entre 2,2 milliards $ et 2,3 milliards $.

Entre autres dépenses, les activités d'extraction thermique de bitume de Husky, dans l'Ouest canadien, grimperont entre 895 millions $ et 930 millions $, comparativement à celles d'entre 560 millions $ et 590 millions $.

Les dépenses de Husky pour ses activités atlantiques de brut léger grimperont pour se situer entre 750 millions $ et 775 millions $, comparativement à celles d'entre 475 millions $ et 500 millions $ de cette année. Les dépenses pour les activités canadiennes de gaz naturel grimperont de 25 millions $ pour s'établir entre 215 millions $ et 225 millions $.

La société de pétrolière intégrée de Calgary a précisé que le financement de nouveaux projets serait réservé à ceux qui prévoient atteindre un rendement minimal de 10 pour cent dans un contexte où le cours du baril de West Texas Intermediate serait de 45 $ US.

La production annuelle de l'an prochain est évaluée à l'équivalent d'entre 320 000 et 335 000 barils de pétrole par jour — soit environ la même que celle de cette année.