NOUVELLES
04/12/2017 02:43 EST

Bosnie: un jihadiste arrêté avec des armes et écroué

La justice bosnienne a ordonné le placement en détention d'un jihadiste bosnien arrêté la semaine dernière à Sarajevo en possession d'une importante quantité d'armes, a annoncé lundi une source judiciaire.

Cet homme de 25 ans, Emin Hodzic, avait déjà été condamné l'an passé à un an de prison pour avoir rejoint en 2013 durant trois mois les rangs du groupe Etat islamique (EI).

La semaine dernière, il avait été arrêté à la gare routière de Sarajevo, non loin de l'ambassade des Etats-Unis. Dans le coffre de sa voiture, les policiers ont trouvé un lance-roquettes, deux fusils automatiques, une grande quantité de munitions, une mine antipersonnel, quatre grenades et deux gilets d'assaut, selon le parquet.

"Le tribunal municipal de Sarajevo a ordonné la mise en détention pendant un mois d'Emin Hodzic", a déclaré à l'AFP une porte-parole du parquet régional de Sarajevo, Azra Bavcic qui n'a pas précisé s'il avait été établi que cet homme avait des projets terroristes. Pour l'heure, il fait l'objet de poursuites pour possession illégale d'armes et d'explosifs.

L'ambassade des Etats-Unis à Sarajevo avait été visée en octobre 2011 par une attaque terroriste. Un islamiste, Mevlid Jasarevic, avait tiré à l'arme automatique contre le bâtiment pendant près d'une heure. Il avait blessé un policier, avant d'être lui-même blessé par un tireur d'élite et arrêté. Il a été condamné à 15 ans de prison.

Un millier de ressortissants des pays des Balkans occidentaux ont rejoint les rangs jihadistes pour combattre en Syrie et en Irak depuis 2012, selon des chiffres communiqués la semaine dernière lors d'une conférence sur ce thème en Slovénie. Le flot s'est tari. Quelque 300 personnes seraient rentrées dans leurs pays, plus de 200 sont mortes sur le front et environ 400 sont toujours sur place.

rus/ng/glr