NOUVELLES
02/12/2017 05:00 EST | Actualisé 02/12/2017 05:42 EST

Les Raiders lutteront pour participer aux éliminatoires, contre les Giants

OAKLAND, Calif. — Du côté des Giants de New York, une saison remplie d'espoir s'est rapidement transformée en cauchemar et la concession a déjà mis la table pour la prochaine campagne, même s'il reste encore un mois à la saison régulière. 

La saison s'est déroulée à peine mieux pour les Raiders d'Oakland, mais ce fut suffisant pour les maintenir dans la course aux éliminatoires dans la piètre Association américaine.

Les Raiders (5-6) entameront le duel de dimanche contre les Giants (2-9), mettant en vedette deux des plus grandes déceptions de la saison, à un seul match de la première place de la section Ouest de l'Américaine, grâce notamment à l'effondrement spectaculaire des Chiefs de Kansas City.

«Nous nous débattons avec l'énergie du désespoir afin d'obtenir la victoire, a déclaré l'entraîneur-chef des Raiders Jack Del Rio. Notre marge d'erreur est pratiquement nulle.»

Les Giants sont déjà exclus des éliminatoires et préparent le terrain pour l'avenir, comme en témoigne leur décision de clouer le quart Eli Manning au banc après 210 départs consécutifs. La formation new-yorkaise souhaite offrir une opportunité de se faire valoir à Geno Smith dimanche, et éventuellement à la recrue Davis Webb.

Cette décision a provoqué la controverse cette semaine parmi les partisans à New York, qui se souviennent du fait que Manning les a menés vers deux conquêtes du Super Bowl. D'anciens joueurs ont aussi exprimé publiquement leur dégoût envers le traitement qu'on lui a réservé.

«Cette décision dépasse mes fonctions. Elle a été prise pour l'organisation et son avenir, afin de que ayons un portrait clair des capacités de nos deux autres quarts», a expliqué l'entraîneur-chef Ben McAdoo.

«Parfois, il faut accepter d'encaisser des coups, et en ce moment j'encaisse des coups, a-t-il poursuivi. Ça vient avec le marché dans lequel nous évoluons. J'ai la couenne dure et je peux en prendre.»

La décision d'écarter Manning afin d'offrir le poste de partant à un quart qui n'a rien cassé avec les Jets de New York — en plus de n'avoir effectué qu'un seul départ en trois saisons — a suscité de nombreuses critiques des observateurs, qui considèrent que les Giants veulent perdre intentionnellement afin d'améliorer leur rang au prochain repêchage.

Une rumeur qui a insulté le copropriétaire des Giants John Mara.

«Je ne permettrais jamais cela, pas dans ce marché, s'est-il exclamé. Nous essayons de gagner des matchs. Nous tentons seulement d'y parvenir avec un autre quart-arrière.»