NOUVELLES
01/12/2017 10:13 EST | Actualisé 01/12/2017 10:27 EST

Visite de Justin Trudeau en Chine: pas de pourparlers sur le libre-échange

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau n'a pas l'intention de lancer des pourparlers sur le libre-échange lors de son séjour en Chine, la semaine prochaine, ont indiqué des représentants du gouvernement fédéral.

Justin Trudeau se rendra en Chine pour un voyage de quatre jours au cours duquel il doit rencontrer le président chinois Xi Jinping lundi.

Selon une source gouvernementale qui s'est exprimée sous le couvert de l'anonymat, le but de la visite est de renforcer les liens économiques et d'attirer davantage d'investissements chinois au Canada.

Le séjour comprendra des rencontres avec des entrepreneurs Chinois et Canadiens.

La Chine est impatiente d'entamer des discussions formelles concernant le libre-échange, après plusieurs pourparlers exploratoires, selon les sources gouvernementales.

Le gouvernement a récemment dévoilé les résultats de consultations menées auprès de plus de 600 entreprises, institutions académiques et d'organisations de la société civile.

Certains des répondants ont indiqué qu'une entente avec la Chine pourrait réduire le nombre d'emplois au Canada, notamment dans le domaine manufacturier, en plus de diminuer la capacité des Canadiens à concurrencer contre des normes du travail moins encadrées, des normes environnementales moins rigides et des subventions du gouvernement chinois.