NOUVELLES
01/12/2017 07:18 EST

Une archéologue italienne nommée directrice du Colisée

Le ministère italien de la Culture a nommé vendredi l'archéologue italienne Alfonsina Russo à la direction du Colisée, le monument italien le plus visité, dans le cadre d'une nouvelle procédure pour relancer les musées nationaux.

Pour la première fois pour le Colisée, l'appel à candidatures était ouvert aux étrangers, ce qui avait provoqué des frictions et même un recours en justice.

"Il s'agit d'un profil de très haute qualité qui saura conjuguer recherche, innovation et préservation pour un des monuments les plus célèbres du monde et un authentique symbole de l'Italie", a déclaré le ministre de la Culture, Dario Franceschini.

"Comme on le voit, toutes les polémiques sur le choix de directeurs étrangers à la tête des musées italiens n'avaient pas lieu d'être", a ajouté le ministre.

Docteur en archéologie classique et âgée de 58 ans, Mme Russo est spécialisée dans les problématiques d'échanges culturels entre les peuples de la Méditerranée antique.

Quelque 78 candidatures, dont 15% venant de l'étranger, ont été examinées pour ce poste prestigieux, selon une procédure nouvelle née de la réforme des musées publics.

En 2015, cette réforme s'était traduite par la nomination de nouveaux directeurs dans 20 grands musées de la péninsule, dont pour la première fois sept experts étrangers, dotés d'une grande autonomie pour moderniser ces institutions à l'image parfois poussiéreuse.

Le processus avait été gelé en mai à la suite d'une décision d'un tribunal administratif arguant, à la demande de candidats recalés, que les appels à candidatures devaient être réservés aux Italiens. Il avait été relancé en juillet par le Conseil d'Etat.

Selon le ministère, environ 45,5 millions de visiteurs se sont rendus en 2016 dans les musées d'Etat, qui ont réalisé une recette totale d'environ 175 millions d'euros, et ces chiffres sont encore en augmentation en 2017.

Les deux sites les plus fréquentés sont eux-mêmes en plein boom: le Colisée est passé de 5,9 millions de visiteurs en 2013 à 6,7 millions en 2016 (+13,6%) et Pompéi de 2,5 millions à 3,5 millions (+37,1%).

fio/fcc/ole