NOUVELLES
01/12/2017 07:14 EST

L'autopsie du corps du Croate de Bosnie Slobodan Praljak a débuté (parquet néerlandais)

L'autopsie du corps de Slobodan Praljak a débuté vendredi, deux jours après le suicide en direct du Croate de Bosnie en buvant le contenu d'une fiole dans une salle d'audience du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

"L'autopsie du corps de M. Praljak a débuté ce matin", a déclaré à l'AFP Vincent Veenman, porte-parole du parquet de La Haye, en charge de l'enquête.

"Deux experts croates sont présents en tant qu'observateurs, à la demande du TPIY", a-t-il précisé, ajoutant qu'il était "impossible de savoir quand les résultats seront disponibles."

L'autopsie est réalisée à l'Institut médico-légal néerlandais à Rijswijk, près de La Haye, reconnu comme l'un des plus importants laboratoires de médecine légale au monde.

"Nous espérons pouvoir communiquer des résultats à court terme", a ajouté Vincent Veenman.

Le Croate de Bosnie Slobodan Praljak, 72 ans, est mort mercredi après avoir bu une fiole de "poison" au moment de recevoir la confirmation de sa condamnation à 20 ans de prison pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité par le TPIY.

"Un examen toxicologique du corps" doit également être réalisé, avait indiqué Marilyn Fikenscher, procureure au parquet de La Haye.

Déjà, un test provisoire avait révélé jeudi la présence d'une "substance chimique qui peut entraîner la mort" dans la fiole que Praljak a sorti de sa poche avant d'en boire le contenu d'une seule gorgée.

cvo/jkb/ces