NOUVELLES
01/12/2017 04:11 EST

Espagne/Real Madrid: Bale encore blessé, Zidane se dit "derrière lui"

L'ailier du Real Madrid Gareth Bale, tout juste revenu de blessure, s'est à nouveau blessé à un mollet mais son entraîneur Zinédine Zidane a pris sa défense vendredi, se disant "derrière lui" malgré la perte de patience de la presse espagnole vis-à-vis du Gallois.

"Il faut juste se dire que ce n'est pas grand-chose et que de toute façon on est derrière lui. J'espère qu'il va sortir rapidement de cette situation", a déclaré le technicien français en conférence de presse.

Après deux mois d'absence en raison d'une blessure à un mollet, puis à une cuisse, Bale a fait mardi son grand retour à la compétition contre Fuenlabrada en Coupe du Roi (2-2), délivrant une passe décisive. Mais il a ressenti une "gêne" à un mollet après la rencontre et il est à nouveau forfait avant d'affronter l'Athletic Bilbao samedi en Championnat d'Espagne, a confirmé Zidane, sans fournir de durée d'absence.

"Cela dépend de lui, je ne peux pas donner de date. J'espère que ce sera la semaine prochaine", a-t-il dit. "Il a vraiment envie d'être avec nous, il n'a pas envie d'être blessé. C'est un joueur qui a envie de gagner des choses, qui veut être avec ses copains, mais pour le moment il faut être patient avec lui."

La situation de Bale, arrivé en 2013 pour environ 100 M EUR et régulièrement ralenti par les blessures, commence à agacer les médias espagnols qui s'étonnent qu'un tel joueur soit aussi fragile.

Face aux questions répétées des journalistes, Zidane a rejeté l'idée que Bale soit victime d'un blocage psychologique. Et il a expliqué que vu son jeu très physique, le Gallois avait besoin de ne pas ressentir de douleurs pour fournir son meilleur rendement.

"C'est vrai que c'est une situation compliquée mais elle est surtout compliquée pour lui parce qu'il a envie de jouer, d'être avec nous, de s'entraîner. Mais bon, c'est un athlète et comme tout athlète de l'envergure de Gareth, il faut qu'il soit bien", a conclu le techncien français.

jed/dhe