NOUVELLES
01/12/2017 02:22 EST

Chine: une coentreprise de GM rappelle près d'un million de véhicules

Une coentreprise du constructeur américain General Motors en Chine va rappeler près d'un million de véhicules, en raison d'un défaut du réservoir aux conséquences potentiellement dangereuses, a annoncé vendredi le régulateur chinois.

Ce rappel concerne 938.686 voitures de la très populaire marque Baojun, produites entre 2014 et 2017 par SAIC-GM-Wuling, une coentreprise associant l'américain aux constructeurs chinois SAIC et Wuling.

"Des éléments en caoutchouc du réservoir de carburant (de certains véhicules) peuvent, en cas d'utilisation prolongée, se détériorer prématurément et se fissurer", a précisé l'Administration chinoise pour le contrôle de la qualité, l'inspection et la quarantaine (Aqsiq).

Le défaut peut conduire "dans des circonstances extrêmes à laisser s'échapper des vapeurs de combustion et présenter des risques pour la sécurité".

General Motors et son autre coentreprise avec SAIC avaient déjà été frappés en Chine par le rappel, annoncé mi-septembre, de quelque 2,5 millions de véhicules équipés d'airbags du fabricant nippon Takata, susceptibles d'exploser.

L'allemand Volkswagen avait quant à lui été touché par un rappel monstre de 4,86 millions de véhicules pour les mêmes raisons.

General Motors est implanté de longue date en Chine, premier marché automobile mondial, où il a écoulé l'an dernier 3,87 millions de véhicules -- ce qui en fait le deuxième constructeur étranger derrière Volkswagen.

jug/bar/pre/roc

TAKATA

VOLKSWAGEN

GENERAL MOTORS