NOUVELLES
01/12/2017 05:55 EST

Canada: la croissance ralentit au 3e trimestre

La croissance de l'économie canadienne s'est atténuée au troisième trimestre à 1,7% en rythme annualisé en raison d'une baisse des exportations, a annoncé vendredi l'institut de la statistique.

De juillet à septembre, les dépenses de consommation des ménages ont ralenti, pendant que les exportations chutaient de plus de 10% en rythme annualisé et que les importations restaient à peu près stables.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) s'est néanmoins rapprochée du consensus moyen des économistes qui tablaient sur une augmentation de 1,6%.

C'est moins cependant que les hausses de 4,3% (chiffre révisé à la baisse) du deuxième trimestre et de 3,7% du début d'année.

"La croissance canadienne ne pouvait que s'essouffler après un premier semestre démentiel, et le rythme de 1,7% au troisième trimestre n'est une surprise pour personne", a souligné Nick Exarhos, économiste de la banque CIBC.

A titre de comparaison, le PIB des Etats-Unis a progressé de 3,3% en rythme annualisé au troisième trimestre.

D'un trimestre à l'autre, la croissance a atteint 0,4% de juillet à septembre au Canada.

Les exportations plus faibles d'automobiles, dues à des grèves et à des modifications de certains modèles destinés au marché américain, ont contribué le plus au recul des ventes de marchandises canadiennes à l'étranger.

Les exportations de produits miniers, de biens de consommation et de pétrole ont aussi reculé, tout comme les investissements des entreprises.

Les ménages ont continué à dépenser mais moins frénétiquement qu'au printemps, contribuant à une diminution de la demande intérieure finale en rythme annualisé.

La rémunération des salariés a progressé de 1,3% en valeur nominale, soit la croissance la plus marquée depuis trois ans.

jl/mbr/vog