NOUVELLES
29/11/2017 09:59 EST | Actualisé 29/11/2017 10:02 EST

Un producteur d'émissions tournées à Vancouver congédié pour harcèlement sexuel

VANCOUVER — Un producteur exécutif travaillant pour plusieurs émissions de superhéros tournées à Vancouver a été congédié à la suite d'une «enquête approfondie» sur des allégations de harcèlement sexuel.

La division télévision de Warner Bros a annoncé avoir mis fin au contrat d'Andrew Kreisberg, une décision qui entre en vigueur immédiatement.

Le studio se dit «engagé à offrir un environnement de travail sûr pour (ses) employés et toutes les personnes impliquées dans (ses) productions».

Andrew Kreisberg était déjà suspendu de ses fonctions pour les émissions «Arrow», «Supergirl», «The Flash» et «Legends of Tomorrow» en raison d'allégations de harcèlement sexuel et d'attouchements faites par 19 employés actuels et passés.

Ces accusations ont d'abord été rapportées par «Variety», qui n'a pas identifié les 15 femmes et quatre hommes, qui ont dit craindre les représailles s'ils témoignaient à visage découvert.

Andrew Kreisberg avait répondu à «Variety», disant avoir déjà «fait des commentaires sur l'apparence et les vêtements des femmes à titre de producteur exécutif», mais que ceux-ci n'étaient «pas de nature sexuelle».

«Comme plusieurs personnes, j'ai déjà fait un câlin ou une bise sur la joue à quelqu'un», a-t-il ajouté.

Warner Bros a indiqué que le scénariste et producteur Greg Berlanti aurait maintenant des responsabilités additionnelles pour la production de «The Flash» et «Supergirl».

«Nous avons encouragé et appuyé cette enquête, nous croyons et appuyons les individus qui ont dénoncé, et nous acceptons la décision du studio», peut-on lire dans un communiqué de Berlanti Productions.

La vedette canadienne d'«Arrow», Stephen Amell, avait déjà offert son aide pour l'enquête concernant le comportement d'Andrew Kreisberg.