NOUVELLES
29/11/2017 11:51 EST

Theresa May en Arabie saoudite, promet un "message fort" sur le Yémen

La Première ministre britannique Theresa May est arrivée mercredi à Ryad où elle compte "délivrer un message fort" au royaume saoudien pour qu'il permette l'entrée de davantage d'aide humanitaire au Yémen.

"Je suis très préoccupée par la crise humanitaire qui frappe le Yémen", a déclaré Mme May à la radio-télévision britannique BBC lors d'une visite surprise en Irak, avant son étape en Arabie saoudite.

La guerre au Yémen a fait depuis mars 2015 plus de 8.500 morts et provoqué "la pire crise humanitaire de la planète", selon les Nations unies.

"C'est pourquoi le message fort que je vais faire passer ce soir en Arabie saoudite, c'est que nous voulons que le port de Hodeida soit ouvert pour des opérations humanitaires et commerciales. C'est très important", a-t-elle ajouté.

L'Arabie saoudite est à la tête d'une coalition arabe intervenant militairement au Yémen depuis mars 2015 aux côtés des forces gouvernementales du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi contre des rebelles, les Houthis, alliés à des partisans de l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh.

Accusée entre autres de bavures lors de bombardements aériens, elle avait imposé un blocus complet aux zones contrôlées par les rebelles au Yémen après avoir intercepté un missile tiré par les Houthis au-dessus de Ryad. La coalition a depuis permis l'arrivée d'aide à Sanaa et dans le port de Salif sur la mer Rouge.

Mais l'ONU avait estimé lundi que la coalition devait aller plus loin et autoriser plus de navires à accoster au port de Hodeida, aux mains des rebelles.

La dirigeante britannique doit rencontrer le roi Salmane ainsi que le puissant prince héritier Mohammed ben Salmane dont elle devrait louer la volonté affichée de réformes.

L'Arabie saoudite est le principal partenaire commercial de la Grande-Bretagne au Moyen-Orient. Les Britanniques ont notamment signé pour plus de 3,3 milliards de livres (3,7 milliards d'euros) de contrats d'armement avec Ryad depuis mars 2015.

bur-ac/iw/mer