NOUVELLES
29/11/2017 05:49 EST

Israël: trois Palestiniens condamnés à vie pour un quadruple meurtre à Tel-Aviv

Un tribunal israélien a condamné mercredi à la prison à vie trois Palestiniens reconnus coupables d'avoir tué quatre personnes à Tel-Aviv en juin 2016, a-t-on appris de source judiciaire.

Mohammad Makhamrah et Khaled Makhamrah, deux cousins originaires de la région de Hébron en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé par Israël, avaient semé le terreur le 8 juin 2016 en ouvrant le feu sans discrimination sur les clients d'un restaurant dans un quartier très animé de Tel-Aviv.

Trois personnes avaient été tuées par balles, une était morte d'une crise cardiaque.

Le troisième condamné, Younes Zein, était accusé d'avoir participé à la préparation de l'attentat notamment en fournissant les armes.

Le tribunal de Tel-Aviv a infligé à chacun des trois accusés quatre condamnations à perpétuité et 60 années de prison supplémentaires en première instance, a dit une porte-parole.

Le jugement peut faire l'objet d'un appel.

Le service de sécurité intérieure israélien avait indiqué à l'époque que les trois hommes avaient mûri leur projet après que des extrémistes juifs eurent incendié la maison d'une famille palestinienne en Cisjordanie, faisant trois morts dont un bébé de 18 mois en juillet 2015.

Les trois hommes avaient été reconnus coupables le mois dernier des quatre meurtres et de 41 chefs d'accusation de tentative de meurtre.

Les tribunaux israéliens condamnent communément les auteurs d'attentats à plusieurs peines de prison à perpétuité et des années de prison supplémentaires en fonction du nombre de morts et des autres chefs d'accusation.

Israël, Jérusalem et les Territoires palestiniens restent en proie à des violences même si, quasiment quotidiennes à partir d'octobre 2015, elles sont devenues plus sporadiques.

Ces violences ont causé la mort d'au moins 308 Palestiniens ou Arabes israéliens, 51 Israéliens, et sept étrangers depuis le 1er octobre 2015, selon un décompte de l'AFP.

La plupart des Palestiniens tués sont les auteurs ou auteurs présumés d'attaques, dont bon nombre commises au couteau ou à la voiture bélier.

jlr/lal/iw