NOUVELLES
29/11/2017 11:34 EST

Coréenord/Missile: Macron veut durcir les sanctions

Le président français Emmanuel Macron a déclaré mercredi qu'il "condamnait à nouveau le tir qui a été fait hier" par la Corée du Nord, "avec la plus grande force" et estimé que "nous devons maintenant accroître les sanctions".

"Je compte beaucoup notamment sur la Chine et la Russie pour prendre les sanctions les plus difficiles et les plus efficaces sur la Corée", a-t-il poursuivi lors d'une interview à France 24 et Radio France Internationale.

Le Conseil de sécurité de l'ONU, qui se réunit mercredi soir, s'apprête à accentuer sa pression sur la Corée du Nord après l'essai d'un nouveau type de missile pouvant frapper n'importe où aux Etats-Unis et sa revendication d'être devenu un Etat nucléaire à part entière.

Ce tir, le premier effectué par Pyongyang depuis le 15 septembre, constitue un camouflet pour le président Donald Trump qui avait assuré que le développement de telles capacités "n'arriverait pas".

Le Conseil de sécurité en est à huit trains de sanctions contre la Corée du Nord pour contraindre ce pays à suspendre ses programmes d'armements balistiques et nucléaires.

Peu après le tir du missile intercontinental nord-coréen, qui a atteint une altitude inédite, Washington avait annoncé vouloir de nouvelles sanctions internationales, dont "le droit d'interdire le trafic maritime transportant des biens vers et depuis la Corée du Nord".

leb-pgf/jh