NOUVELLES
29/11/2017 17:30 EST | Actualisé 29/11/2017 21:22 EST

Cinq moments marquants du match entre les Sénateurs et le Canadien

MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match disputé mercredi soir au Centre Bell entre les Sénateurs d'Ottawa et le Canadien de Montréal.

Stone... à court d'un homme

Le Canadien a eu la chance de déployer son avantage numérique dès la cinquième minute de jeu de la première période, mais ce sont les Sénateurs qui s'en sont servi pour briser l'impasse de 0-0. Mark Stone a d'abord rabattu au vol une passe un peu molle d'Alex Galchenyuk à l'intention de Jeff Petry, à la ligne bleue. Stone a gagné sa course contre Petry, a réussi à s'emparer du disque et s'échapper vers Carey Price, qu'il a battu d'un beau tir du revers dans la partie supérieure droite du filet. Il s'agissait du deuxième but concédé par le Canadien en avantage numérique cette saison et de la première fois depuis le 18 novembre qu'il permettait à l'adversaire d'ouvrir la marque.

Condon peu testé

À son premier départ en carrière face au Canadien, et seulement son deuxième match contre son ancienne équipe, Mike Condon a connu une première période relativement tranquille. Il a fait face à 12 tirs, mais peu d'entre eux ont été dangereux, même lors des deux supériorités numériques du Tricolore pendant les 20 premières minutes. Le trio de Tomas Plekanec, Brendan Gallagher et Charles Hudon a connu une excellente présence sur la patinoire au milieu de l'engagement sans toutefois parvenir à trouver une brèche dans la défensive adverse.

Un événement rare

Le Canadien est parvenu à créer l'égalité 1-1 à 2:56 de la deuxième période grâce à un événement rare: un tir de pénalité. Le privilège est allé à Jonathan Drouin, après qu'il eut été accroché par le défenseur Cody Ceci. À sa première tentative en carrière dans de telles circonstances, Drouin a bifurqué vers sa droite et dirigé un tir de qualité, presque à ras la glace, qui a frappé le poteau à la droite de Mike Condon avant de bifurquer dans le filet. C'était le premier but par un joueur du Canadien sur un tir de pénalité depuis Dale Weise, le 13 novembre 2014 dans un gain de 5-1 du Canadien contre les Bruins de Boston... et Claude Julien.

Du travail payant derrière le filet

À peine quelque deux minutes après le but de Jonathan Drouin, le Canadien s'est donné une avance de 2-1 grâce à du travail de qualité derrière le filet de Mike Condon. Tout a commencé quand Drouin a envoyé la rondelle profondément en zone des Sénateurs. Le premier à s'impliquer a été Max Pacioretty face au défenseur Cody Ceci, suivi d'Andrew Shaw devant Derick Brassard. Shaw a gagné la bataille et servi une passe à l'aveuglette directement sur la lame de bâton de Phillip Danault qui, sans hésiter, a décocher un tir sur lequel Condon n'a eu aucune chance.

Garder le cap

Le Canadien a préservé ses acquis lors du dernier vingt. Charles Hudon est passé près de doubler l'avance à mi-chemin de l'engagement, mais son tir des poignets a touché le poteau à la droite de Mike Condon. Les Sénateurs ont retiré le gardien avec 1:26 à disputer mais c'est un joueur rival, Paul Byron, qui a eu l'occasion de marquer - deux fois. Le score est resté inchangé, Ottawa perdant ainsi un septième match d'affilée. Carey Price est invaincu en trois sorties depuis son retour au jeu.