NOUVELLES
28/11/2017 03:59 EST | Actualisé 28/11/2017 04:01 EST

Québec forme un comité d'examen des décès liés à la violence conjugale

QUÉBEC — Le gouvernement du Québec annonce mardi la formation du Comité d'examen des décès liés à la violence conjugale qui sera présidé par la coroner en chef du Québec, Catherine Rudel-Tessier.

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, précise que ce comité sera actif dès le début de l'an prochain et qu'il produira un rapport annuel. Il étudiera les circonstances ayant mené aux décès dans le but de déterminer les différents facteurs de risque et de mieux comprendre le cycle de la violence conjugale.

Le ministre Coiteux souhaite que des actions préventives et des méthodes d'intervention efficaces soient établies.

Outre la coroner Rudel-Tessier, le comité réunira des représentants de plusieurs instances, dont le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), la Sûreté du Québec (SQ), l'Institut national de santé publique du Québec, le Conseil du statut de la femme, le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale et le ministère de la Sécurité publique.