NOUVELLES
28/11/2017 03:19 EST | Actualisé 28/11/2017 03:23 EST

L'aéroport de Bali demeure fermé pour une deuxième journée

KARANGASEM, Indonésie — L'aéroport international de l'île indonésienne de Bali demeurait fermé pour une deuxième journée de suite mardi, en raison de l'éruption du volcan Agung.

Comme cela avait été le cas lundi, environ 440 vols ont été annulés, immobilisant quelque 59 500 voyageurs.

Les cendres projetées dans l'atmosphère par Agung ont maintenant atteint une altitude de 10 000 mètres et elles présentent un danger mortel pour les avions, d'autant plus qu'elles dérivent vers le sud-sud-ouest en direction de l'aéroport.

Les autorités indonésiennes avaient ordonné lundi l'évacuation de toutes les personnes vivant dans un rayon de dix kilomètres du volcan.

Bali est la principale destination touristique d'Indonésie. Quelque cinq millions de personnes s'y rendent chaque année pour découvrir sa culture hindoue, des plages paradisiaques et ses jungles verdoyantes.

En 1963, une éruption du volcan avait tué environ 1100 personnes.

Le mont Agung est entré en éruption samedi soir puis trois autres fois tôt dimanche matin. Son cratère baigné d'une lumière orangée a propulsé des cendres jusqu'à 4000 mètres de haut dans l'atmosphère.