NOUVELLES
28/11/2017 02:47 EST

Esclavage en Libye: Macron veut "frapper les réseaux de passeurs" et évacuer les "personnes en danger"

Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou qu'il allait "proposer une initiative euro-africaine" pour "frapper les organisations criminelles et les réseaux de passeurs" qui exploitent les migrants subsahariens dont certains sont réduits en esclavage.

M. Macron a également annoncé "un soutien massif à l'évacuation des personnes en danger" en Libye, qualifiant la vente de migrants comme esclaves de "crime contre l'humanité", lors d'un discours devant des étudiants burkinabè.

de/stb