NOUVELLES
28/11/2017 11:27 EST

Egypte: des élèves jouent dans une pièce l'attentat dans une mosquée, une directrice suspendue

La directrice d'un collège égyptien a été suspendue après la diffusion sur les réseaux sociaux de photos montrant un groupe d'élèves reproduisant dans une pièce de théâtre l'attentat meurtrier contre une mosquée du Sinai, a indiqué un responsable du ministère de l'Education.

"Nous avons suspendu la directrice et le groupe de théâtre en attendant les conclusions de l'enquête", a déclaré à l'AFP, ce responsable, Ridha Hijazi, en justifiant cette décision par le choc provoqué par les photos.

Il a estimé que l'enquête pourrait aboutir à des sanctions s'il s'avère que cette activité de l'école visait à inciter à la violence.

La direction de l'école n'était pas joignable dans la soirée pour expliquer les raisons qui ont poussé le groupe de théâtre à rejouer l'attentat.

Vendredi, une trentaine d'hommes armés et brandissant la bannière du groupe Etat islamique (EI) ont lancé un assaut contre la mosquée al-Rawda dans la péninsule du Sinaï (est), tuant plus de 300 personnes.

Ces hommes étaient soupçonnés d'appartenir à l'EI qui n'a toutefois pas revendiqué l'attaque, l'une des plus meurtrières dans l'histoire récente de l'Egypte.

Sur les photos diffusées sur les réseaux sociaux, on distingue un groupe d'élèves de ce collège de Dakahliya, dans le delta du Delta du Nil, "jouant" dans la cour de leur école l'attaque contre la mosquée.

Certains d'entre eux encagoulés, portant des uniformes noirs et des armes factices jouaient les assaillant tandis que d'autres étendus par terre, leur habits blancs portant des taches rouges, jouaient le rôle des victimes.

bam/hj/iw