NOUVELLES
19/11/2017 06:28 EST

L'Autorité palestinienne sommée de payer pour une attaque meurtrière contre des Israéliens

Un juge israélien a ordonné à l'Autorité palestinienne et aux auteurs d'un attentat, en 2001, de payer 18 millions de dollars (15 millions d'euros) de dommages et intérêts aux proches des trois Israéliens qui avaient été tués, a indiqué dimanche le tribunal.

Le dirigeant palestinien Marwan Barghouti -- emprisonné en Israël après avoir été condamné à plusieurs peines de prison à vie pour son rôle dans des attaques lors de la première et de la deuxième Intifada -- fait partie des sept Palestiniens impliqués dans l'attentat et appelés à dédommager les proches, selon la même source.

La fusillade avait eu lieu le 25 août 2001 sur une autoroute en Cisjordanie occupée, coûtant la vie à un couple à bord de leur voiture, Yaniv et Sharon Ben Shalom, ainsi qu'au frère de Sharon, Doron Sviri.

Selon la décision de justice israélienne, rendue jeudi, 62 millions de shekels (18 millions de dollars, 15 millions d'euros) devront être versés à leurs familles, un paiement réparti entre l'Autorité palestinienne (40%) et les sept attaquants palestiniens (60%).

Les familles avaient lancé des poursuites contre les auteurs de l'attaque et l'Autorité palestinienne.

Le juge israélien a estimé que l'Autorité palestinienne avait encouragé les attaques et fourni aux forces de sécurité les armes qui avaient fini dans les mains des attaquants.

La décision pourrait cependant rester largement symbolique, ses modalités d'application restant floues.

jjm-dms/nbz