NOUVELLES
19/11/2017 04:37 EST | Actualisé 19/11/2017 07:03 EST

Crise au Zimbabwe: Robert Mugabe exclu de la direction de son parti

HARARE, Zimbabwe — Le comité central de la ZANU-PF, le parti au pouvoir au Zimbabwe, a démis le président Robert Mugabe de ses fonctions de leader dimanche, le prévenant que s'il ne quittait pas la présidence du pays avant midi lundi, une procédure de destitution serait lancée dès la reprise des travaux parlementaires mardi.

Privé de tout pouvoir réel, M. Mugabe s'est jusqu'ici accroché au poste qu'il occupe depuis près de 40 ans. Dimanche, le politicien âgé de 93 ans devait de nouveau discuter de son départ avec Constantino Chiwenga, le commandant de l'armée zimbabwéenne qui l'a placé en détention à domicile plus tôt cette semaine.

Le plus vieux chef d'État au monde est de plus en plus isolé dans sa luxueuse résidence, ses alliés ayant démissionné, été arrêtés ou, comme sa femme, chassés de la ZANU-PF.

Un jour après qu'une foule nombreuse eut manifesté pacifiquement dans la capitale en faveur du départ de Robert Mugabe, les membres du comité central de la ZANU-PF ont lancé des cris de joie et chanté à l'annonce de l'exclusion du nonagénaire de la direction du parti. Le président de la réunion, Obert Mpofu, a désigné M. Mugabe comme étant «le président sortant».

Le comité central a confié le poste de chef du parti à l'ancien vice-président Emmerson Mnangagwa, dont le congédiement il y a près de deux semaine a poussé l'armée à intervenir, et a exclu «à vie» l'impopulaire première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, de la direction de la ligue des femmes.

M. Mnangagwa devrait diriger un nouveau gouvernement après son élection officielle à la tête de la ZANU-PF le mois prochain.

La formation politique a indiqué que son nouveau leader serait probablement son candidat à l'élection présidentielle de 2018. Sans l'intervention des militaires, Mme Mugabe aurait sans doute remplacé Emmerson Mnangagwa à la vice-présidence et été ainsi sur la bonne voie pour succéder à son mari. 

Robert Mugabe est président du Zimbabwe depuis 1980.