NOUVELLES
18/11/2017 02:58 EST

Un ancien responsable syndical élu chef du parti travailliste écossais

Le parti travailliste écossais a élu samedi à sa tête Richard Leonard, un ancien responsable syndical, situé à la gauche du parti.

Richard Leonard était en course contre Anas Sarwar, plus modérée, pour décrocher la tête du parti après la démission il y a trois mois de Kezia Dugdale. Il a remporté l'élection avec 12.469 voix contre 9.516 pour sa rivale, a annoncé le parti.

M. Leonard, syndicaliste depuis plusieurs décennies et député au parlement écossais, a déclaré dans son discours de victoire que son élection envoyait "le signal d'un changement réel". Il a présenté son programme prévoyant un "impôt progressif", le contrôle des loyers et le redistribution des richesses.

Le parti travailliste est le troisième parti politique en Ecosse. Sur son site internet de campagne, M. Leonard expliquait vouloir prendre la tête du parti "pas seulement pour être le chef d'une opposition forte à Holyrood (le Parlement écossais), mais pour conduire le parti travailliste à travers toute l'Ecosse et devenir le prochain Premier ministre travailliste".

Le gouvernement écossais est actuellement dirigé par Nicola Sturgeon, cheffe du parti national écossais (SNP, indépendantistes).

La précédente dirigeante du parti travailliste écossais, Kezia Dugdale, avait démissionné en août, affirmant que le parti avait besoin d'un nouveau chef avec une "énergie nouvelle, un dynamisme et d'un nouveau mandat" pour emmener le parti vers les prochaines élections législatives.

Le chef du parti travailliste, Jeremy Corbyn, a félicité Richard Leonard se disant confiant que, sous son impulsion, "le Labour sera encore une fois, une véritable force de changement en Ecosse".

pau/ces