Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Jamie Oliver critique les parents qui permettent à leurs adolescents de publier des égoportraits sur les médias sociaux

Il n'en revient pas que les parents ne capotent pas plus.

Jamie Oliver a critiqué les parents qui permettent à leurs adolescentes de publier des photos sur les médias sociaux qui sont «pas mal pornographiques».

Le chef célèbre, qui est père de Poppy, 15 ans, Daisy, 14 ans, Petal, 8 ans, Buddy, 7 ans, et River, 15 mois, avec sa femme Jools Oliver, discutait du fait qu'il est dans la première génération de parents à devoir composer avec les médias sociaux.

«Je vais généraliser ici, mais dans mon observation jusqu'à date, le genre de photos que les filles publient à 13 ou 14 ans sont divisées en deux - des photos de jeunes filles normales et ensuite ce genre d'hybride étrange un peu porno et voluptueux, genre des lèvres boudeuses, des seins rehaussés» a-t-il dit pendant le podcast The Lifestyle News Hound le 13 novembre.

Oliver a continué: «Je ne veux même pas regarder certaines des choses que ma fille me montre. Je suis comme «Vraiment? Leurs parents ne capotent pas?» Nous avons interdit à Daisy de prendre des égoportraits et en général elle n'en fait pas mais parfois oui.»

Le chef a dit qu'il croit que les adolescents qui veulent des mentions «j'aime» sur leurs photos est l'équivalent du sucre des médias sociaux.

Il ajoute: «C'est une façon rapide d'avoir une tape dans le dos ou de l'amour.»

À voir aussi:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.