NOUVELLES
18/11/2017 17:09 EST | Actualisé 18/11/2017 22:42 EST

Gable donne une arme offensive supplémentaire aux Eskimos en vue de la finale

CALGARY — C.J. Gable apprend à connaître la bataille de l'Alberta dans la LCF.

Ayant joué pour les Tiger-Cats de Hamilton toute sa carrière avant d'être échangé aux Eskimos d'Edmonton cette saison, Gable était plus familier avec la rivalité entre les Tiger-Cats et les Argonauts de Toronto.

Le demi offensif a cependant appris l'importance des affrontements entre les Stampeders de Calgary et les Eskimos, particulièrement lorsqu'une place en finale de la Coupe Grey est en jeu.

Les Stampeders accueilleront les Eskimos lors de la finale de la section Ouest, dimanche. Le vainqueur de la rencontre accèdera à la grande finale le 26 novembre à Ottawa.

«Lorsque je suis arrivé ici et lorsque je devais jouer contre les Stampeders, c'était très important, a raconté Gable samedi. Tout le monde me disait 'assure-toi de gagner le match'. Les deux équipes ne s'aiment pas du tout.»

Après la transaction qui l'a mené à Edmonton le 2 octobre dernier, Gable a revitalisé le jeu au sol des Eskimos, qui récoltait en moyenne 66 verges de gains par match.

En cinq rencontres dans l'uniforme vert et or, Gable a récolté des gains de 473 verges en 89 portées et a réussi quatre touché par la course. Lors du match de demi-finale face aux Blue Bombers de Winnipeg, il a parcouru une distance totale de 107 verges et a inscrit deux touchés.

«Il est insaisissable. La sécurité qu'il nous procure lorsqu'il transporte le ballon a été phénoménale pour nous, a mentionné l'entraîneur-chef des Eskimos Jason Maas.

«Notre offensive a poursuivi sa progression au sol avec sa présence dans notre formation. Nous devenons meilleurs à chaque match auquel il participe.»

Gable procure une arme supplémentaire à l'unité offensive des Eskimos, qui trône au sommet de la LCF, en vue du match de dimanche qui se déroulera au McMahon Stadium.

Avec une attaque léthargique, les Stampeders ont toutefois réussi à remporter des matchs lors de la deuxième partie de la saison grâce leur défensive — la meilleure du circuit.

Les joueurs de la formation de Calgary en auront toutefois plein les bras face aux Eskimos.

«Ils ont cinq bons receveurs, un bon demi offensif et un bon quart-arrière, a relaté le secondeur des Stampeders Alex Singleton. Nous allons devoir les arrêter. Par chance, nous pourrions bloquer leur jeu au sol et ainsi forcer Mike (Reilly) à nous battre avec ses passes.»

Les Stampeders ont terminé avec la meilleure fiche du circuit (13-4-1), mais ont perdu leurs trois dernières rencontres de la saison. Les Eskimos (12-6) traversent une séquence de six victoires, incluant une victoire en série.

Après leur défaite de 30-7 aux mains des Roughriders de la Saskatchewan le 20 octobre, les Stampeders ont récupéré le premier rang de leur section Ouest après que les Blue Bombers se soient inclinés face aux Argonauts.

Le quart Bo Levi Mitchell n'a pas joué lors du dernier match de la saison régulière afin de préserver son énergie pour les éliminatoires.

Maas ne croit pas que les Stampeders vont remanier l'unité défensive avant le match de dimanche.

«Je serais très surpris s'ils jouaient de manière très différente en défensive, c'est quelque chose à laquelle nous ne sommes pas préparés», a avoué l'entraîneur des Eskimos.

La recrue Tunde Adeleke devrait être de retour sur le terrain dimanche du côté des Stampeders. Le produit de l'Université de Carleton remplacera le secondeur Shaquille Richardson, blessé au genou.

L'ailier défensif Cordarro Law, qui s'est absenté tout au long de la saison régulière en raison d'une blessure à la jambe, a récemment recommencé à s'entraîner, mais l'entraîneuf-chef des Stampeders Dave Dickenson ne l'a pas inclus dans la formation de dimanche.

«Nous avons trop de bons joueurs pour ne pas être à notre meilleur», a stipulé Dickenson.