NOUVELLES
18/11/2017 08:28 EST

Espagne/12e journée: le Barça de Suarez embrase le derby de Madrid

Luis Suarez enflamme Madrid! L'avant-centre de Barcelone, muet depuis mi-octobre, a signé un doublé à Leganés (3-0) samedi en Championnat d'Espagne, mettant sous pression l'Atletico et le Real, relégués à 11 longueurs du leader blaugrana quelques heures avant de s'affronter dans le derby madrilène.

Juste avant cette brûlante affiche de la 12e journée de Liga (20h45/19h45 GMT), le Barça a fait le plein de points au stade de Butarque, dans la banlieue de la capitale espagnole, avec deux buts opportunistes de Suarez (28e, 60e). Paulinho a clos le score du bout du pied (90e).

Ce succès permet au club catalan (1er, 34 pts) de poursuivre son presque sans-faute en tête du classement: il compte provisoirement sept points d'avance sur Valence (2e, 27 pts), qui affronte l'Espanyol Barcelone dimanche, et onze longueurs sur le duo Atletico-Real (23 pts), désormais sans filet.

Une telle avance n'a fait qu'accroître la pression sur les épaules des joueurs colchoneros et merengues, opposés pour le premier derby madrilène de l'histoire du nouveau stade Metropolitano: l'éventuel perdant risque d'être irrémédiablement distancé pour le titre.

C'était bien là l'objectif de l'entraîneur barcelonais Ernesto Valverde, qui rappelait vendredi que son équipe avait "beaucoup à gagner" samedi.

Valverde n'a d'ailleurs pas hésité à aligner son onze-type à Leganés, titularisant le duo Piqué-Umtiti en défense centrale malgré le risque de suspension des deux défenseurs en cas de nouveau carton jaune.

- Défense décimée -

Cela n'a pas manqué: à la lutte avec Nordin Amrabat, Gerard Piqué a ceinturé son adversaire et écopé d'un avertissement qui le privera du choc entre le Barça et son dauphin Valence dimanche 26 novembre à Mestalla. Samuel Umtiti, lui, a été plus prudent et n'a pas été averti.

La suspension de Piqué est un coup dur pour une défense déjà décimée sans Javier Mascherano (cuisse). A Valence, il faudra sans doute relancer en charnière centrale Thomas Vermaelen, qui n'a joué qu'un match officiel avec Barcelone cette saison...

Malgré ce contretemps, les Catalans ont réussi à se dépêtrer de la nasse tendue par Leganés, l'une des meilleures défenses de Liga: bloc très resserré, pressing haut, rapidité en contre-attaque...

Symbole de leur solidité, les "Pepineros" ont réussi à museler le quintuple Ballon d'Or Lionel Messi, très discret samedi. Et il a fallu un excellent Marc-André ter Stegen dans la cage barcelonaise pour détourner un tir enroulé d'Alexander Szymanowski (35e) ou gagner deux duels successifs devant le Français Claudio Beauvue (52e) puis le Marocain Amrabat (63e).

A l'inverse, le gardien de Leganés Ivan "Pichu" Cuellar a eu moins de réussite.

En première période, sur un centre-tir très tendu de Paco Alcacer, le portier a cafouillé le ballon et Luis Suarez, à l'affût, n'a eu qu'à le pousser au fond (28e). Puis, à l'heure de jeu, Cuellar a repoussé une demi-volée d'Alcacer en direction de Suarez, qui a marqué d'un puissant ciseau acrobatique (60e).

Deux buts libérateurs pour l'avant-centre uruguayen, qui n'avait plus marqué avec le Barça depuis le 14 octobre, soit cinq matches consécutifs.

Ces 4e et 5e buts en Liga pour "Lucho" confirment en tout cas le retour en forme de l'attaquant, après un début de saison perturbé par un problème au genou. Et ils lancent parfaitement une semaine cruciale pour le Barça, opposé à la Juventus Turin mercredi en Ligue des champions avant d'aller défier Valence dimanche prochain.

jed/dep

JUVENTUS FOOTBALL CLUB