NOUVELLES
18/11/2017 16:56 EST | Actualisé 18/11/2017 22:42 EST

Cinq moments marquants du match entre les Maple Leafs et le Canadien

MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match disputé samedi soir au Centre Bell entre les Maple Leafs de Toronto et le Canadien de Montréal.

Le Canadien s'impose dès le départ

Les joueurs du Canadien ont connu un solide début de match, récoltant les sept premiers tirs de la rencontre avant que les Maple Leafs n'obtiennent leur premier avec 13:37 à jouer au premier vingt. Jonathan Drouin, de l'embouchure du filet après une belle passe de Max Pacioretty, et Shea Weber, à l'aide d'un tir frappé d'une quarantaine de pieds, ont notamment forcé le gardien des visiteurs à se montrer vigilant. De son côté, Charlie Lindgren a eu à se défendre devant un bon tir de Mitchell Marner décoché de l'enclave, avec un peu plus de 12 minutes à écouler.

Le Canadien solide à quatre contre cinq

Une malencontreuse punition mineure au défenseur Jordie Benn à la ligne bleue des Maple Leafs, au moment où le Canadien mettait de la pression en zone adverse, a permis aux Maple Leafs de déployer leur avantage numérique, l'un des meilleurs de la Ligue nationale, pour la première fois de la soirée avec un peu plus de cinq minutes à écouler à l'engagement initial. À tour de rôle, Tomas Plekanec, Paul Byron, Phillip Danault, Max Pacioretty, Shea Weber et Karl Alzner ont protégé la forteresse de Charlie Lindgren au point où le Canadien n'a permis que deux tirs, et aucun n'ayant touché la cible. Les hommes de Claude Julien ont de nouveau eu à se défendre à court d'un homme en milieu de deuxième, pendant que Weber se trouvait au cachot, et ils ont été tout aussi hermétiques.

Un 13e tir fatidique pour le Canadien

Comme il lui est arrivé si souvent depuis le début de la saison, le Canadien a été victime de buts rapides même s'il contrôlait le jeu. La brève explosion des visiteurs a commencé à 12:07 avec leur 13e tir du match. L'ex-Tricolore Ron Hainsey a ouvert la marque avec son premier but depuis le 4 février 2017, à l'aide d'un tir des poignets qui s'est logé derrière Charlie Lindgren, dont la vue semblait voilée par James van Riemsdyk. Exactement 37 secondes plus tard, sur le tir suivant, Lindgren a moins bien paru face à Nazem Kadri. Rapidement sur ses jambières, Lindgren a été déjoué dans la partie supérieure gauche, du côté de la mitaine. Pour Kadri, il s'agissait d'un point dans un sixième match d'affilée.

Lindgren se ressaisit avec brio

Quelque quatre minutes après leur deuxième but, les Maple Leafs sont venus près de tripler leur avance lorsque le défenseur Jake Gardiner a laissé partir un bon tir des poignets de l'enclave, après une belle incursion en zone du Canadien. Lindgren a cependant permis au Canadien de demeurer à distance de frappe en sortant vivement la jambière gauche pour repousser le tir à ras la glace.

Le coup de grâce

Les Maple Leafs se sont assurés de ne pas permettre au Canadien de croire à la remontée en portant la marque à 3-0 après seulement 25 secondes de jeu en troisième période. Après une mise en jeu à la gauche du gardien Charlie Lindgren, le défenseur des Leafs Nikita Zaitsev a décoché un tir de la pointe. La rondelle a rebondi contre les jambières de Lindgren et Connor Brown a profité du retour pour inscrire son huitième but de la saison. James van Riemsdyk et Auston Matthews, deux fois, ont tourné le fer dans la plaie avant de quitter la métropole québécoise.