NOUVELLES
16/11/2017 08:48 EST | Actualisé 16/11/2017 15:06 EST

Les ventes du secteur de la fabrication ont progressé de 0,5 % en septembre

OTTAWA — Les ventes des fabricants canadiens ont progressé de 0,5 pour cent en septembre, alimentées par l'industrie des produits du pétrole et du charbon, a indiqué jeudi Statistique Canada.

Dans l'ensemble, les ventes des fabricants se sont établies à 53,7 milliards $, alors que sept des 21 industries observées par l'agence fédérale ont gagné du terrain.

En dollars constants, les ventes totales ont grimpé de 0,7 pour cent, ce qui signifie que de plus forts volumes de biens fabriqués ont été vendus au cours du mois.

«Les résultats des ventes des fabricants, tant ceux exposés en manchette que ceux des volumes, ont été étonnamment solides, même si certains s'inquiétaient de la possibilité qu'un arrêt de travail dans une usine ontarienne puisse avoir eu un impact négatif du côté des ventes automobiles», a observé Fotios Raptis, économiste principal pour la Banque TD, dans un rapport.

«Ce rapport fait suite à un autre qui a témoigné d'un rebond de la production automobile en août.»

Les chiffres dévoilés jeudi par Statistique Canada étaient meilleurs que ceux attendus par les analystes. Leur annonce survient alors que la plupart des spécialistes s'attendent à ce que l'économie ralentisse au deuxième semestre, après avoir connu une première moitié d'année particulièrement vigoureuse.

Cette bonne tenue du premier semestre a convaincu la Banque du Canada de hausser son taux d'intérêt directeur à deux reprises depuis juillet. La banque centrale a cependant choisi de le laisser intact lors de sa dernière décision à ce sujet, le mois dernier, indiquant qu'elle prévoyait, elle aussi, un ralentissement de la croissance.

L'économiste Nick Exarhos, de la Banque CIBC, a noté que les gains des fabricants en septembre semblaient ne pas s'appuyer sur une large base. 

«Les résultats d'aujourd'hui étaient meilleurs que prévu, mais le spectre étroit de l'augmentation et la tendance, toujours inquiétante, des volumes d'exportations continuent de suggérer qu'il pourrait exister de bonnes raisons de s'inquiéter pour l'avenir», a-t-il écrit dans un rapport.

Les ventes de biens non durables ont augmenté de 1,7 pour cent pour atteindre 25,4 milliards $, tandis que celles de biens durables ont fléchi de 0,5 pour cent pour s'établir à 28,4 milliards $.

Dans l'industrie des produits du pétrole et du charbon, les ventes ont augmenté de 10,3 pour cent pour atteindre 5,5 milliards $ — une troisième hausse mensuelle consécutive. Les gains s'appuyaient tant sur les gains des prix que sur ceux des volumes.

Du côté du matériel de transport, les ventes ont reculé de 0,7 pour cent pour s'établir à 10,3 milliards $, tandis que les ventes de pièces automobiles et de véhicules ont perdu du terrain.

Les ventes des fabricants ont progressé dans sept provinces en septembre. Le fabricants du Québec et du Nouveau-Brunswick ont vu leurs ventes afficher les plus fortes croissances, soit 1,7 pour cent et 13,1 pour cent respectivement.

Les ventes en Ontario ont reculé de 0,9 pour cent à 24,4 milliards $ en septembre.