NOUVELLES
16/11/2017 10:59 EST | Actualisé 16/11/2017 15:06 EST

Best Buy présente ses résultats mais ses prévisions déçoivent

NEW YORK — Best Buy a affiché jeudi un bénéfice et des ventes en hausse pour son troisième trimestre, mais ses résultats et ses perspectives étaient inférieures aux attentes des analystes de Wall Street.

Le détaillant américain de biens électroniques tente de mieux concurrencer ses rivaux dans un monde où de plus en plus de gens se tournent vers l'internet pour faire leurs achats. Comme la plupart des détaillants, il éprouve des difficultés à tenir tête à Amazon.com et à l'expansion de ses produits et services.

«Alors que nous mordons dans la saison du magasinage des Fêtes, la clé, pour Best Buy, pour qu'elle puisse maximiser sa rentabilité et avoir du succès, résidera dans son habileté à gérer sa cadence promotionnelle, pendant que les poids lourds Walmart et Amazon continueront leur bataille pour s'emparer de parts du marché dans plusieurs catégories», a observé Charlie O'Shea, un analyste du secteur du détail chez Moody's.

Établie à Richfield, au Minnesota, Best Buy a engrangé un bénéfice de 239 millions $ US, soit 78 cents US par action, en hausse de 23 pour cent par rapport à celui de la même période l'an dernier. Ses revenus ont progressé de quatre pour cent à 9,32 milliards $ US, tandis que les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an — une mesure clé de la santé des détaillants — ont grimpé de 4,4 pour cent.

Or, chacun de ces chiffres a été inférieur aux attentes des analystes. Dans ses explications, la société a notamment évoqué le retard du lancement d'un nouveau téléphone très attendu, ce qui aurait réduit ses revenus d'environ 100 millions $ US par rapport aux revenus qu'elle attendait.

Les analystes visaient en moyenne un bénéfice par action de 79 cents US et des revenus de 9,35 milliards $ US, selon les prévisions recueillies par Zacks Investment Research. Ils calculaient en outre que les ventes des magasins comparables progresseraient de 4,9 pour cent.

Pour le trimestre en cours, qui prendra fin en janvier, Best Buy s'attend à réaliser un bénéfice d'entre 1,89 $ US et 1,99 $ US par action. Les analystes visaient plutôt, jusqu'à maintenant, un bénéfice par action de 2,03 $ US.

La société vise un chiffre d'affaires d'entre 14,2 milliards $ US et 14,5 milliards $ US pour son quatrième trimestre, tandis que les analystes en attendent un de 14,33 milliards $ US.

Pour l'ensemble de l'exercice, Best Buy table sur des revenus d'entre 41 milliards $ US et 41,3 milliards $ US.