NOUVELLES
15/11/2017 09:19 EST

USA: démission du patron du Bureau de la protection financière des consommateurs

Le patron du CFPB, une instance de protection des consommateurs dans le secteur bancaire et financier aux Etats-Unis très critiquée par les républicains, a annoncé mercredi sa démission.

Dans une lettre aux employés transmise à l'AFP, Richard Cordray, premier directeur du CFPB (Consumer Financial Protection Bureau) créé par l'administration Obama après la crise financière de 2008, a annoncé son départ pour la fin du mois.

Il intervient quelques semaines après un cuisant échec de cette agence lorsque le Congrès a bloqué une réforme visant à donner la possibilité aux consommateurs de poursuivre les banques en nom collectif.

Le CFPB, qui régule les relations entre les consommateurs et les institutions financières, se targue "d'avoir fait une différence réelle et durable qui a amélioré la vie des gens", selon le courrier électronique de M. Cordray.

C'est ce bureau qui a révélé le scandale des millions de faux comptes créés à l'insu des clients par les employés de la banque Wells Fargo en échange de bonus de rémunération. La banque a été condamnée à une amende de 100 millions de dollars.

Le départ de ce haut fonctionnaire nommé par Barack Obama il y a six ans, offre à Donald Trump l'occasion de pourvoir un nouveau poste important du système américain de régulation financière. Il a déjà remplacé Janet Yellen à la tête de la Fed par Jerome Powell, un ancien avocat et banquier, et doit nommer au moins trois gouverneurs sur sept à la banque centrale.

L'action du CFPB a été très critiquée par les républicains et par la profession bancaire qui ont stigmatisé la "sur-régulation" et "la bureaucratie" créée par l'agence.

vmt/jld/elm