NOUVELLES
15/11/2017 05:57 EST | Actualisé 15/11/2017 07:22 EST

Les ventes résidentielles ont légèrement progressé en octobre

OTTAWA — Les ventes résidentielles ont connu une légère augmentation à l'échelle nationale au cours du mois d'octobre, rapporte l'Association canadienne de l'immeuble (ACI).

L'ACI indique que le nombre de ventes réalisées par l'entremise des systèmes MLS a augmenté de 0,9 pour cent par rapport à septembre. Elles ont toutefois connu un recul de 4,3 pour cent si on les compare à la même période l'an dernier.

Les marchés immobiliers du Grand Toronto et de la vallée du Fraser en Colombie-Britannique ont affiché les hausses les plus importantes de ventes résidentielles.

Le nombre d'inscriptions s'est pour sa part effrité de 0,8 pour cent, après avoir bondi de 5 pour cent en septembre.

Le ratio national des ventes par rapport aux nouvelles inscriptions est passé à 56,7 pour cent, contre 55,7 pour cent le mois précédent. L'ACI précise que le marché canadien est réputé équilibré lorsque ce ratio se situe entre 40 et 60 pour cent.

Le prix moyen réel des maisons vendues à travers le pays a atteint 506 000 $, en hausse de 5 pour cent par rapport au mois d'octobre 2016. Cependant, si l’on exclut le Grand Vancouver et le Grand Toronto du calcul, le prix moyen s'établit plutôt à 383 000 $.

Le président de l'ACI, Andrew Peck, dit s'attendre à ce que certains acheteurs s'empressent de passer à l'action avant l'entrée en vigueur, dès janvier, des nouveaux règlements hypothécaires conçus pour mettre un frein à l'endettement.