NOUVELLES
15/11/2017 08:27 EST

Espagne/Atletico-Real - Griezmann: "Le ballon va finir par rentrer"

Muet depuis sept matches avec l'Atletico Madrid, l'attaquant français Antoine Griezmann a estimé que le ballon allait bien "finir par rentrer" samedi face au Real en Championnat d'Espagne, un premier derby au stade Metropolitano que les "Colchoneros" se doivent selon lui de gagner.

"Je ne suis pas préoccupé, je suis heureux de mon jeu. Ensuite, le ballon va finir par rentrer", a déclaré Griezmann dans une interview diffusée sur le site internet de la Liga à l'approche de ce choc programmé samedi soir (20h45/19h45 GMT).

"La seule fois que j'ai ressenti de la pression, c'est lorsque je tenais dans mes bras ma fille (Mia) lorsqu'elle n'avait que quelques mois, là c'était une pression. Mais sinon, les buts, c'est ce qu'on a l'habitude de faire. Marquer, c'est ce qu'on sait faire. Et ça va rentrer", a-t-il ajouté.

A la peine cette saison, l'attaquant vedette de "l'Atleti" a enchaîné sept matches officiels consécutifs sans marquer avec le club madrilène. Son dernier but remonte au 27 septembre, sur penalty, lors de la défaite contre Chelsea en Ligue des champions (2-1).

Au total, il ne compte que 3 buts en 13 apparitions sous le maillot "rojiblanco" cette saison. Mais le Français, buteur d'une belle reprise de volée avec les Bleus contre le pays de Galles (2-0), assure que l'Atletico doit persévérer.

"Pendant la semaine, tous les tirs finissent au fond. Mais en match, là où ça compte le plus, c'est plus difficile pour nous", analyse-t-il. "Nous avons du mal à marquer, à enchaîner les victoires. Derrière, je crois que nous sommes solides mais nous manquons de chance devant. Il faut continuer à travailler, à croire en notre entraîneur (Diego Simeone) et en nos joueurs."

L'Atletico, 4e de Liga (23 pts), se heurte samedi à un test grandeur nature contre son voisin et rival le Real Madrid (3e, 23 pts), en sachant que le perdant risque d'être irrémédiablement distancé dans la course au titre derrière le FC Barcelone (1er, 31 pts).

"Il faudra gagner le premier derby au Wanda (Metropolitano)", a prévenu Griezmann.

"Quand notre public pousse, c'est plus difficile pour l'adversaire. Cela nous apporte un plus. Au stade Calderon (siège de l'Atletico entre 1966 et 2017, NDLR), c'était pareil, mais au Wanda c'est davantage le cas, parce qu'il y a beaucoup de bruit", a conclu l'attaquant.

jed/ps