NOUVELLES
15/11/2017 05:40 EST

Climat: investir dans les énergies fossiles promet un "avenir insoutenable" (Guterres)

Continuer à investir dans les énergies fossiles, les secteurs et infrastructures émetteurs de gaz à effet de serre promet "un avenir insoutenable", a dit mercredi le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, à la tribune de la 23e conférence climat à Bonn.

"Les marchés doivent être réorientés loin de ce qui est contre-productif", a-t-il déclaré. "En 2016, un montant estimé à 825 milliards de dollars a été investi dans les énergies fossiles et les secteurs générant des émissions élévées. Nous devons cesser de parier sur un futur insoutenable mettant en danger économies et sociétés", a-t-il ajouté.

"Le changement climatique est la menace déterminante de notre temps. Notre devoir est de relever l'ambition" pour lutter plus efficacement contre le réchauffement, a-t-il dit.

Rappelant l'insuffisance de l'action climatique mondiale, il a appelé les pays à agir plus fortement. L'accord de Paris "appelle à relever les ambitions, et je vous appelle à profiter de la révision des engagements nationaux, en 2020", pour répondre à ses objectifs.

Parmi les solutions, "le monde devrait adopter une règle simple: les grandes infrastructures qui ne sont pas vertes ne doivent pas recevoir de feu vert," a dit M Guterres.

Le responsable de l'ONU a aussi appelé de nouveau à la généralisation d'un prix sur le carbone - taxe ou encouragement financier à moins polluer.

Pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris - rester sous 2°C de réchauffement - il faudrait qu'au moins la moitié des gaz à effet de serre émis soient soumis à une telle mesure.

Il a aussi appelé les pays développés à répondre à la promesse faite de mobiliser 100 mds de dollars annuels dès 2020 pour les politiques climatiques des pays en développement.

"Tenir cette promesse est essentiel pour maintenir la confiance", a-t-il prévenu.

cho/sd/lpt