Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Photo retouchée: l'actrice Lupita Nyong'o dénonce l'"eurocentrisme" du magazine Grazia

L'actrice oscarisée Lupita Nyong'o a dénoncé des retouches opérées par l'édition britannique du magazine Grazia sur la couverture de son dernier numéro, faisant disparaître ses cheveux crépus pour correspondre selon elle davantage à leurs standards de beauté "eurocentriste".

Dans un long message sur Instagram, l'actrice kényane de 34 ans, oscarisée pour son rôle dans "12 Years a Slave", a expliqué qu'être en couverture d'un magazine la "comblait" car "c'est l'opportunité de montrer aux autres personnes à la peau foncée et aux cheveux crépus, et particulièrement à nos enfants, qu'ils sont beaux comme ils sont".

Mais "je suis déçue que Grazia UK m'ait invitée pour leur couverture pour ensuite modifier et lisser mes cheveux pour qu'ils correspondent à leur notion de ce que sont de beaux cheveux", ajoute-t-elle sous le montage de trois photos montrant pour l'une la couverture de Grazia et les deux autres sa coiffure non retouchée.

Sur Twitter, elle s'est dit "déçue" que sa coiffure ait été modifiée pour correspondre à une vision "eurocentriste" d'une belle chevelure.

Grazia UK a réagi vendredi après-midi dans un message sur son site internet, où il "s'excuse sans réserve" auprès de l'actrice tout en affirmant n'avoir pas demandé ces modifications.

"Le magazine Grazia souhaite indiquer clairement qu'à aucun moment il n'a exprimé une demande éditoriale au photographe pour modifier la coiffure de Lupita Nyong'o sur la couverture de cette semaine ni que nous ne l'avons modifié nous-mêmes", écrit-il, soulignant qu'il aurait dû toutefois assurer un meilleur contrôle éditorial.

Grazia UK ajoute être "engagé à représenter la diversité dans ses pages".

oaa/apz/gde

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.