Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Catalogne : la présidente du parlement a versé la caution permettant sa sortie de prison (justice)

La présidente indépendantiste du parlement catalan Carme Forcadell a bien versé la caution de 150.000 euros qui lui permettra de quitter dès vendredi la prison où elle a passé la nuit, a-t-on appris auprès d'une porte-parole de la Cour suprême.

"La caution de Forcadell a été consignée, il manque l'ordonnance de remise en liberté du juge", a déclaré une porte-parole de la Cour suprême à des journalistes. Mme Forcadell est poursuivie dans le cadre de l'enquête pour "rébellion" et "sédition" déclenchée après la déclaration d'indépendance du parlement catalan, le 27 octobre.

Un peu avant 13h00 (12h00 GMT), la cour a d'ailleurs fait savoir dans un communiqué que l'ordonnance était rédigée et devait désormais être notifiée à la prison et à Mme Forcadell.

Elle sera placée sous contrôle judiciaire, impliquant la remise de son passeport, l'interdiction de sortie du territoire espagnol et l'obligation de se présenter une fois par semaine devant un juge.

Indépendantiste de la première heure, ex-présidente de la puissante association séparatiste Assemblée nationale catalane (ANC), Carme Forcadell avait compté un à un les bulletins de vote le jour de la proclamation de l'indépendance : 70 voix sur 135 pour la sécession de la Catalogne.

mck/emi/bds

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.