Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Affaire Evra - Fin de partie pour "Tonton Pat" à Marseille

Contrat résilié avec l'Olympique de Marseille et suspension des compétitions européennes cette saison: voilà ce qu'a coûté à Patrice Evra son coup de pied à un supporter, geste "irréparable" selon le communiqué du club, vendredi.

"Le contrat du joueur est résilié avec effet immédiat", est-il écrit dans le texte préparé conjointement par l'OM et l'agent italien du joueur, Federico Pastorello, pour une rupture "d'un commun accord".

"Rien, dans le fond et surtout dans la forme, ne justifiait un tel dérapage, surtout de la part d'un joueur cadre aussi expérimenté (qui) doit inspirer les plus jeunes", a écrit l'OM.

Le 2 novembre, Evra, 36 ans, avait donné un coup de pied haut à un supporter qui l'invectivait, avant la défaite à Guimaraes (1-0) en Europa League. Son geste lui avait valu d'être exclu avant même le coup d'envoi.

Le lendemain il était mis à pied par son club. Dimanche contre Caen (5-0), le divorce était officialisé par les supporters, qui l'ont insulté en chansons et ont déployé des banderoles sans appel: "Tu t'es cru au-dessus de l'institution OM (...) Evra casse-toi".

Peu avant la parution du communiqué, l'UEFA avait annoncé sa sanction pour ce "high-kick" devenu aussi célèbre que celui d'Éric Cantona en 1995. "Tonton Pat" est suspendu de toutes compétitions européennes jusqu'au 30 juin 2018 et écope d'une amende de 10.000 euros.

"Aujourd'hui, sa situation est très compliquée, je ne souhaite à personne d'être dans sa situation. Avec ce qui s'est passé, les sanctions sont tombées, et elles sont lourdes", a commenté le sélectionneur Didier Deschamps à l'issue de la victoire des Bleus contre le pays de Galles (2-0), à propos de son ancien cadre.

"On a passé cinq très belles années ensemble en équipe de France, ça a toujours été un leader", a également souligné Olivier Giroud après le match de l'équipe de France. "Il a gagné de nombreux titres, c'est un grand joueur. J'espère qu'il pourra rebondir, retrouver du bonheur et finir autrement".

En revanche, l'UEFA n'a pas demandé d'extension de la suspension à la Fifa, ce qui aurait empêché Evra de jouer pour un autre club dans le monde, a appris l'AFP de source proche des instances.

Le club a souligné que l'arrière gauche de l'équipe de France lors de la finale perdue de l'Euro-2016 avait jusqu'alors eu "un comportement exemplaire sur le terrain et dans les vestiaires. Il a joué un rôle important dans la relance de l'équipe", classée 4e de Ligue 1.

Mais l'OM vise également ses propres supporters en expliquant que son désormais ex-joueur "a commis l'irréparable en répondant à des provocations indignes d'une poignée d'individus".

Alors que les relations sont difficiles entre la nouvelle direction, en place depuis un peu plus d'un an, et les influents groupes de supporters, l'OM souligne que le public marseillais est "le meilleur 12e homme de France et une référence du supportérisme européen".

Le propriétaire Frank McCourt ayant mis en avant la "fan experience" dans son "projet OM champion", le communiqué admet que "le club est particulièrement attaché à l'ambiance dans les virages et reconnaît le travail inlassable et parfois difficile des groupes de supporters".

Mais le club "entend sanctionner ceux (...) qui commettent ce genre de dérapages". L'OM dénonce "l'attitude inacceptable d'un petit nombre de personnes qui a proféré des insultes et des menaces verbales d'une rare violence vis-à-vis du joueur et de sa famille, puis envahi le terrain au mépris de la réglementation".

La ministre des sports Laura Flessel a trouvé "normal que le joueur soit sanctionné", mais a ajouté sur Twitter qu'il fallait "veiller à ce qu'il en soit de même pour les supporters concernés".

"C'était insultant, mais à la marseillaise, hein", a raconté à l'AFP Michel Tonini, leader historique du groupe des Yankee, témoin du coup de pied de Guimaraes. "A côté de tout ce que j'ai connu c'en était même gentil, c'était: +Rentre chez ta mère! Casse-toi de là! Tu es dégueulasse! Va faire tes vidéos!+".

Evra "a bien évidemment compris toutes les conséquences de son geste", a dit Eyraud dans le communiqué, où il fait part de sa "tristesse". "JHE" avait fait de l'arrivée de "Tonton Pat" un de ses gros coups du mercato, en janvier 2017. Il sera resté moins d'un an, et aura terni son image.

eba-ebe-ybl/bdx

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.