NOUVELLES
06/11/2017 03:14 EST

Yémen: l'Iran rejette les "accusations irresponsables" de Ryad

L'Iran a rejeté lundi les accusations de l'Arabie saoudite, qui a incriminé Téhéran pour un missile tiré sur la capitale saoudienne par les rebelles houthis du Yémen, accusant en retour Ryad de commettre des "crimes de guerre" dans ce pays.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne Bahram Ghassemi a "rejeté les accusations de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite en les qualifiant d'injustes, irresponsables, destructrices et provocatrices", selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

L'Arabie saoudite a annoncé samedi soir avoir intercepté et détruit au nord-est de Ryad, près de l'aéroport international, un "missile balistique" tiré à partir du Yémen.

Lundi, la coalition militaire arabe intervenant au Yémen sous commandement saoudien a fermé toutes les frontières de ce pays en accusant l'Iran d'être derrière ce tir de missile des rebelles houthis, jugeant que celui-ci "pourrait équivaloir à un acte de guerre".

A Téhéran, M. Ghassemi a vu dans le tir de missile une réaction des Houthis "aux crimes de guerre et à plusieurs années d'agression des Saoudiens".

Il s'agit d'"une action indépendante en réaction à cette agression", et Téhéran n'a rien à voir là-dedans, a-t-il ajouté.

Le porte-parole a aussi appelé Ryad à abandonner ses "accusations creuses et à cesser au plus vite les attaques contre le peuple sans défense et innocent du Yémen et à ouvrir la voie à un dialogue inter-yéménite afin de ramener la paix dans ce pays".

sgh-mj/nbz