NOUVELLES
06/11/2017 12:22 EST

Un musée suisse restitue 2 voiliers en argent aux héritiers d'une collectionneuse juive

Un musée suisse a restitué lundi aux héritiers d'une collectionneuse juive américano-allemande deux bateaux en argent, valant près de 130.000 euros chacun, vendus de force par les nazis.

Ces pièce d'argenterie ouvragées en forme de voiliers faisaient partie de la collection du musée d'histoire et d'ethnographie de St-Gall (nord-est).

Elles y étaient arrivées par le biais d'une donation en 1967 d'un entrepreneur, Giovanni Züst, qui avait commencé sa collection dans l'entre-deux-guerres, selon l'agence suisse ATS.

En recherchant l'origine des pièces, le musée a pu établir que les deux voiliers avait appartenu à Emma Budge, une richissime collectionneuse d'art allemande devenue américaine suite à son mariage avec un banquier, Henry Budge, a indiqué devant les médias le directeur du musée, Daniel Studer.

A la mort d'Emma Budge en 1937 les exécuteurs testamentaires avaient été obligés par les nazis de vendre sa collection.

Les recherches ont pu établir que les fonds provenant de cette vente avaient été virés sur un compte du Troisième Reich, échappant aux héritiers.

La vente avait porté sur plus de 1.000 objets d'arts, des meubles, des tableaux, figurines, porcelaines et faïences, qui ont rapporté 1 million de Reichsmark.

Le musée de St-Gall a contacté les héritiers d'Emma Budge, qui comptent vendre les deux voiliers, estimés chacun 150.000 francs suisses (près de 130.000 euros chacun), a indiqué leur avocat, selon l'ATS.

Selon lui seuls 150 à 200 objets de la collection Budge ont pu être localisés jusqu'à présent dans le monde, alors qu'elle en contenait 1500 avant sa dispersion.

La Suisse est un des signataires de la Déclaration de Washington de 1998, qui veut faciliter la restitution des biens spoliés par les nazis.

apo/fjb