NOUVELLES
06/11/2017 17:13 EST | Actualisé 06/11/2017 21:21 EST

Procès en juillet pour le Montréalais qui aurait poignardé un policier à Flint

FLINT, Mich. — La cause d'un Montréalais accusé d'avoir poignardé un policier à l'aéroport de Flint, au Michigan, n'est pas sur la voie rapide.

Une juge a accepté vendredi de repousser des échéances importantes pendant que les enquêteurs fédéraux et les avocats de la défense rassemblent et révisent les éléments de preuve, particulièrement à Montréal où Amor Ftouhi a vécu.

Amor Ftouhi est accusé d'avoir poignardé un policier dans le cou à l'aéroport international Bishop en juin dernier. Les enquêteurs ont affirmé que l'homme natif de la Tunisie avait crié en arabe «Allahou akbar» («Dieu est le plus grand»). Le lieutenant Jeff Neville a survécu.

La juge fédérale Linda Parker a fixé la date du procès au 30 juillet. Elle a aussi établi le 23 mai comme date de toute entente sur plaidoyer.

Amor Ftouhi est entré légalement aux États-Unis par Champlain, dans l'État de New York, le 16 juin, cinq jours avant l'attaque.