NOUVELLES
06/11/2017 07:11 EST | Actualisé 06/11/2017 08:03 EST

Pour Dorion, Duchene permettra aux Sénateurs de passer à une autre étape

OTTAWA — Le directeur général Pierre Dorion des Sénateurs d'Ottawa a estimé que l'échange qui lui a permis de mettre la main sur Matt Duchene tombait sous le sens.

Dorion et Duchene ont rencontré les journalistes en conférence de presse, lundi, au lendemain de l'échange où les Sénateurs ont acquis l'attaquant de l'Avalanche dans le cadre d'un transfert impliquant trois équipes et où Kyle Turris a pris le chemin de Nashville.

Les Sénateurs sont passés à un seul but d'une participation à la finale de la Coupe Stanley la saison dernière, et Dorion estime que l'acquisition d'un attaquant du calibre de Duchene permettra aux Sénateurs de bâtir sur ce succès.

«(Dimanche) a été une excellente journée pour les Sénateurs, a déclaré Dorion, qui avait fait connaître son intérêt envers Duchene il y a quelques mois au directeur général de l'Avalanche, Joe Sakic. Après un excellent parcours en séries éliminatoires l'année dernière, nous estimons que nous avons ajouté un attaquant de premier plan à notre groupe... quelqu'un qui, selon nous, peut nous aider à passer à l'étape suivante.

«Nous sommes vraiment enthousiastes de l'avoir obtenu. Nous avions le sentiment que c'était l'échange qu'il fallait faire.»

Duchene totalise quatre buts et 10 points cette saison en 13 matchs avec l'Avalanche. Le troisième choix au repêchage de 2009 présente un total de 178 buts et 250 mentions d'aide en 586 matchs en carrière.

«Je suis excité de me retrouver à trois heures de chez moi, dans ma province natale, avec une équipe que je surveille depuis longtemps, a déclaré Duchene, originaire de Haliburton, en Ontario. De la façon dont ces gars jouent, avec le talent au sein de l'équipe et le fait que c'est un formidable marché, avec de bons partisans, j'ai hâte de commencer.»

Il n'aura pas à attendre trop longtemps avant d'affronter son ancienne équipe — les Sénateurs disputeront leurs deux prochains matchs contre l'Avalanche en Suède.

«Ça va être très étrange, a déclaré Duchene. Tout d'abord, disputer un match en Suède est étrange. C'est difficile de disputer deux matchs consécutifs et d'affronter mes anciens coéquipiers et amis est encore plus bizarre, mais en même temps il y aura un certain niveau d'aisance puisque j'ai joué contre ces gars à l'entraînement à tous les jours.»

Il n'a pas été facile pour les Sénateurs de céder Turris. Mais comme le joueur de centre de 28 ans devait devenir joueur autonome sans compensation à la fin de la saison et qu'une prolongation de contrat semblait improbable, c'était le meilleur scénario.

Turris cherchait à obtenir une prolongation de sept ou huit ans et les Sénateurs n'étaient pas à l'aise avec une entente de cette durée. Plutôt étrange, Turris a accepté une prolongation de 36 millions $ US de la part des Predators pour une période de six ans.

Duchene a encore une année à son contrat de six millions $ à la fin de cette saison. Il pourra commencer à négocier une prolongation de contrat à partir du 1er juillet.