NOUVELLES
06/11/2017 17:35 EST | Actualisé 06/11/2017 21:21 EST

Le tireur au Texas a pu acheter des armes à cause de la négligence de l'armée

L'homme armé ayant tué 26 personnes dans une église du Texas a été en mesure d'acheter ses armes car l'armée de l'air a omis de rapporter sa condamnation pour violence conjugale dans la base de données fédérale utilisée pour mener des vérifications d'antécédents de clients, ont indiqué lundi les autorités.

Des responsables fédéraux ont affirmé que l'armée de l'air n'avait pas soumis les antécédents criminels de Devin Patrick Kelley, bien qu'elle devait le faire en fonction des règles du Pentagone.

Devin Patrick Kelley avait été reconnu coupable de voies de fait devant une cour martiale de l'armée de l'air en 2012 à l'endroit de sa femme et de leur enfant, et s'était vu infliger 12 mois d'isolement suivis d'un renvoi pour mauvaise conduite en 2014.

Le tireur, vêtu d'une tenue militaire noire, a ouvert le feu avec un fusil d'assaut en avançant dans l'allée centrale de l'église durant le service religieux du dimanche.

Devin Patrick Kelley était aussi muni d'une arme de poing, mais les autorités n'ont pas encore déterminé s'il l'a utilisé.

L'attaque a coûté la vie à plusieurs membres d'une même famille et a dévasté la petite communauté de 400 habitants.